En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Vos tips Epargne
Partagez vos astuces pour mettre de l’argent de côté, anticiper vos dépenses ou préparer vos projets.
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
tropcher
Contributeur d'honneur

La communication boursière

Ces jours ci sont arrivées plusieurs nouvelles qui ont eu un impact sur les cours de bourse des valeurs concernées :

 

-Alstom annonce qu'il a été retenu pour l'amélioration de la ligne de train boston washington : le cours de bourse qui stagnait commence à augmenter légèrement ... Aussitôt après alstom annonce que le site de Belfort va fermer et le cours de bourse commence à baisser légèrement ... Le moment était bien choisi car sans la première communication le titre aurait sans doute chuté plus lourdement... La direction d'alstom joue sur un billard à trois bandes Smiley heureux

 

-Hermès (que je détenais en portefeuille car il était en tête des hausses sur 2016) annonce des résultats conformes aux attentes et en progression, mais le jour même le président annonce qu'il ne saurait s'engager sur les résultats futurs en raison des incertitudes de la conjoncture, et aussitôt le titre plonge de près de 10% (j'ai revendu quand il avait déjà perdu 7%) ... Depuis toujours la direction d'Hermes craint l'envolée de son titre car elle est la cilble des sociétés financières (lvmh, kering) qui lorgne depuis toujours aussi sur le capital d'Hermes afin d'en prendre le contrôle rampant : Elle a dû se dire que la progression de son cours de bourse était due à des achats de ces prédateurs en puissance et qu'il était temps de leur faire perdre de l'argent ... Les sociétés "familiales" se défendent comme elles peuvent.

 

-zodiac invite les journalistes à visiter ses usines et explique que ses déboires ne sont pas terminés mais en voie de résolution : Le titre ne bouge pas ... Qu'à cela ne tienne la direction annonce qu'elle a reçu une lettre d'intention d'une compagnie aérienne pour fabriquer des sièges d'avion de luxe (à 50.000 € l'unité) ... et le titre remonte.

 

Les "entreprises financières" ou "capitalistiques" sont des groupements de personnes qui font appel à l'épargne dans le but de rendre des services rentables et rémunérateurs, et elles ont donc intérêt à soutenir l'attention des épargnants (des "marchés") : Elles sont dans leur rôle mais il est difficile pour l'épargnant de discerner l'important du non important dans ces communications... Autant que le but recherché Smiley triste

3 RÉPONSES 3
tropcher
Contributeur d'honneur

Re : La communication boursière

J'ai été un peu étonné hier, en écoutant le président de lvmh annoncer le rachat de la société Dior, du peu d'intérêt suscité par ses propos en pleine euphorie boursière : "les actions sont très chères, il y a une crise boursière tous les dix ans et la dernière date de 2008 ..." ... Visiblement personne ne veut l'écouter en ce moment, pourtant il s'agit de quelqu'un de crédible qui s'est tout simplement enrichi de quelques modestes 5 milliards dans la seule journée d'hier Smiley heureux

 

Si vous accordez quelque crédit aux propos de personnages comme Warren Buffet ou Bernard Arnaud (ou François Pinault ou Vincent Bolloré) ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier (celui des unités de comptes de l'assurance vie)... Restez "prudents" ...Smiley heureux

Monark
Nouveau membre

Re: La communication boursière

Merci pour ces informations et avis
tropcher
Contributeur d'honneur

Re: La communication boursière

Deux ans plus tard il faut bien se rendre à l'évidence selon laquelle le président de lvmh s'était trompé en prévoyant un krach boursier : Pendant ces deux ans (entre juin 2017 à 218€ et juin 2019 à 375 €) le cours de son action à monté de 72% (et même 75% en tenant compte des 3% de dividendes sur ces deux années).

 

Soit il n'y connait rien, soit il nous a "menti" Smiley fou ... Et les marchés ont bien eu raison de ne donner aucun echo à son propos de 2017.

 

Warren Buffet vient de reconnaitre aussi qu'il s'est trompé (en faisant une croix, parce-qu'il ne la "comprenait pas", sur l'action facebook lors de son introduction en bourse)..

 

Pour se faire pardonner leurs erreurs ils font des dons, presque au même moment, l'un à la reconstruction d'une cathédrale et l'autre à des oeuvres caritatives Smiley heureux