En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Résidences secondaires : votre taxe d’habitation va-t-elle augmenter ?

impot_residence_secondaire.jpg

 

DOSSIER - Impôts 2015 : des hausses mais aussi quelques baisses

Le gouvernement s’était engagé à ne plus augmenter les impôts en 2015. A-t-il tenu ses promesses ? Tout dépend pour qui. Certains vont voir le montant de leur imposition baisser tandis que pour d’autres il risque d’augmenter. Pour les investisseurs immobiliers, en tout cas, quelques bonnes nouvelles sont à noter.

Certaines villes ont choisi d’augmenter de 20 % la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. Votre commune est-elle concernée ? Si oui, pouvez-vous échapper à cette surtaxe ?

Mauvaise nouvelle pour les propriétaires de résidences secondaires. En 2015, leur taxe d’habitation pourrait grimper de 20 %. En effet, la loi de finances rectificative pour 2014 (loi n° 2014-1655 du 29 décembre 2014 de finances rectificative pour 2014, article 31) a prévu d’autoriser les communes où le marché est tendu – c’est-à-dire celles sur lesquelles a été instituée une taxe sur les logements vacants – à relever de 20 % la taxe d'habitation sur les logements meublés qui ne sont pas des résidences principales.

Objectif affiché : débloquer le marché du logement en incitant ainsi certains propriétaires à vendre. « Les personnes qui décident d’acheter une résidence secondaire en France sont de toute façon très motivées, constate Benjamin Mondou, gérant d’une agence Century 21 à Nice. Entre l’ISF, la taxation sur les plus-values et éventuellement la fiscalité sur les revenus, ce n’est pas une hausse de 20 % de la taxe d’habitation qui va les décider à se défaire de leur bien. » D’autant que, dans certains cas, du fait de la taxation sur les plus-values, ils n’ont aucun intérêt à revendre.

En réalité, l’objectif réel de cette mesure est de faire entrer un peu d’argent dans les caisses des collectivités qui décideront de l’appliquer. C’est notamment le cas de Paris, qui devrait ainsi récupérer 15 millions d’euros grâce à ses 92 000 résidences secondaires, selon l’adjoint de la maire de Paris en charge du logement, Ian Brossat. Mais cela concerne aussi, bien évidemment, des stations balnéaires comme Hendaye, Annecy, Antibes ou Vence, qui ont notamment décidé de l’appliquer.

Si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire dans l’une de ces villes, vous avez peut-être tout de même la possibilité d’échapper à cette surtaxe. C’est le cas si vous êtes contraint de disposer d'un second logement proche de votre lieu de travail. Et également si ce logement constituait votre résidence principale avant que vous ne vous installiez dans une maison de retraite ou un établissement de soins.

A lire également dans le dossier "Impôts 2015 : des hausses mais aussi quelques baisses" :

Calendrier fiscal 2015

Crédit photo : © Gioco -  Fotolia 

 

 

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).