En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Résidences secondaires : trouver la perle rare à l'étranger

residence_secondaire_etrange.jpg

 

Dossier - Profiter de ses vacances pour acheter sa résidence secondaire

Avec des prix en baisse et des taux de crédit immobilier toujours plus bas, cette année est idéale pour acquérir une maison secondaire à des prix plus que raisonnables. Tour d'horizon des opportunités à saisir partout en France et à l'étranger, ainsi que de la fiscalité associée à un tel achat.

Les Français sont attirés par l'étranger pour des prix doux, mais également un climat plus favorable, avec le Portugal et l'Espagne en tête de leurs destinations préférées.

Acheter une résidence secondaire à l'étranger est une autre solution, prisée en particulier par les jeunes ou futurs retraités. Selon un sondage du cabinet de conseil Mysilverway publié en février 2015, le coût de la vie et le soleil sont les deux raisons qui motivent le plus à quitter la France pour acheter ailleurs.

Et en tête des destinations favorites des Français, on retrouve le Portugal, l'Espagne et le Maroc. Mais avant d’acheter une résidence secondaire à l'étranger, mieux vaut prendre quelques précautions.

Se rendre sur place

Cela peut paraître évident, mais aller voir son futur bien sur place est indispensable. Une brochure ou un agent immobilier ne remplacera jamais une visite lors de vacances, où vous pourrez explorer le pays, vous informer sur les prix, sur l'état des maisons, et même contacter un professionnel local qui pourra vous renseigner sur le marché.

Etudier les lois locales

Autre point à sérieusement étudier avant d'acheter à l'étranger, le droit applicable. Par exemple, au Maroc, les biens coraniques ne peuvent être achetés que par des Marocains. La fiscalité et la procédure d'achat diffèrent également d'un pays à l'autre. En Espagne, le propriétaire est imposé en fonction de la jouissance de son bien. Au Portugal, les revenus fonciers nets sont imposés. Certains pays ont signé des conventions bilatérales avec la France pour éviter la double imposition, pensez à vérifier si le pays dans lequel vous souhaitez vous installer l'a fait.

Obtenir un prêt

Vous pouvez obtenir un prêt en France ou dans le pays choisi pour un achat à l'étranger. Le choix doit se faire au cas par cas : s'il existe un taux de change, les variations peuvent vous être favorables ou non. De même, au Portugal par exemple, les taux d'intérêt ont tendance à être plus élevés, il faut donc comparer ce que cela vous coûterait dans les deux cas. Si vous choisissez de souscrire un prêt local, il est préférable de faire appel à un notaire ou à un avocat pour décrypter les contrats de prêts et éviter les mauvaises surprises.

A lire également dans notre dossier "Profiter de ses vacances pour acheter sa résidence secondaire" :

Les Français très friands de résidences secondaires

Résidences secondaires : des prix attractifs partout en France

Acheter une résidence secondaire, un bon investissement ?

Infographie : les résidences secondaires, une passion française

Crédit photo : Fotolia - Picture News

 

Étiquettes

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).