En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Quand les fraudeurs vous appellent en utilisant le numéro de votre banque

Spoofing.JPG

 

 

 

Le téléphone sonne, vous reconnaissez le numéro de téléphone de votre banque, vous décrochez…


Le numéro de téléphone de votre banque s’affiche mais ce sont des fraudeurs

 

Certains sites Internet proposent de choisir le numéro qui s’affiche quand on appelle contre paiement.

Dans le cas présent, les fraudeurs utilisent ces services pour faire croire que la banque appelle son client, afin de rendre leur intervention plus crédible.

 

Comment peuvent-ils savoir que leurs victimes sont clientes de la banque et comment obtiennent-ils leurs coordonnées ?

 

Par du phishing …. 

Les fraudeurs ignorent dans quelle banque est telle ou telle personne. Pour identifier leurs victimes, ils vont tout d’abord envoyer des e-mails ou SMS de phishing au nom d’une banque, en sachant que les personnes qui vont se laisser duper sont certainement clientes de la banque en question. En cliquant sur le lien présent dans l’e-mail ou le SMS, leurs victimes se rendent sur un faux site bancaire où elles vont leur fournir leurs codes d’identification. (en savoir plus sur le phishing)

 

…. ou de la veille sur internet (Social Engineering).

Pour trouver leurs victimes, les fraudeurs peuvent aussi identifier des comptes sociaux (Twitter ou Facebook par exemple) dont les auteurs parlent de – ou à - leur banque dans des conversations publiques.

Ces comptes peuvent comporter spécifiquement le nom et le prénom de leur propriétaire, ou des informations précises permettant de l’identifier (lien vers un site Web ou un profil professionnel par exemple). Il ne reste plus aux fraudeurs qu’à retrouver leurs numéros de téléphone par le biais des moteurs de recherches, parfois à l’aide d’outils qui agrègent l’ensemble des données en ligne disponibles sur une personne.

 

Comment procèdent-ils ensuite ?

 

Les fraudeurs contactent leurs victimes en se faisant passer pour leur banque. Ils créent un sentiment d’urgence et de stress à l’aide d’histoires extraordinaires et effrayantes :

- « votre compte bancaire est entre les mains de fraudeurs »

- « vous risquez de perdre tout votre argent »

- « regardez ce virement, il a été effectué par des fraudeurs, vous devez réagir immédiatement ». Comme nous l’expliquons ci-dessus, la fraude commence souvent par du phishing. Si la victime a préalablement communiqué ses codes bancaires sur un faux site, les fraudeurs vont parfois pouvoir effectuer un premier virement. Cela crédibilise leur appel car leur victime ne reconnaît pas ce transfert.

 

Sous prétexte de mettre fin à la situation rapidement, ils demandent alors à leurs victimes des informations confidentielles comme leurs codes bancaires ou d’effectuer des virements sur un autre compte pour mettre leur argent en sécurité.

Le but des fraudeurs est d’effectuer des virements à partir des comptes de leur victime. Ils vont aussi parfois demander à la victime de transférer son argent sur un soi-disant « compte sécurisé » afin de mettre les fonds à l’abri, le temps que la banque prenne les mesures nécessaires. La victime envoie alors elle-même son argent sur les comptes de fraudeurs.

 

Comment se protéger ?

 

N’ouvrez pas d’emails dont vous ignorez la provenance ni ne cliquez sur des liens qui vous paraissent suspects.

Ne communiquez pas d’informations personnelles sur des plateformes publiques. 

Et si vous avez le moindre doute en cas d’appel, raccrochez et rappelez vous-même votre banque.

 

ING ne vous demande JAMAIS d’info sur votre carte par email ou téléphone ni de communiquer votre code secret.

La sécurité de vos comptes est notre priorité. Gardez toujours pour vous votre code secret de connexion à l’Espace Client ainsi que votre numéro et code de carte bancaire. Et tout ira bien ;)

 

6 Commentaires
SyphX
Nouveau Contributeur

Vous mettez donc plus d'un mois à communiquer sur cette fraude du 54 01 / Apple Pay. Bravo.

 

Et ne vous couvrez pas derrière la phrase désormais célèbre "ING ne vous demande JAMAIS d’info sur votre carte par email ou téléphone ni de communiquer votre code secret."

 

C'est faux. Pour vous joindre, la première des choses à donner est notre compte client et notre code secret, sinon l'appel n'aboutit pas. Ne dites pas "jamais", s'il vous plaît et soyez précis quans il s'agit de nos données.

SeanD
Nouveau Contributeur

C'est très grave ce que vous faites. Prévenir ses clients d'une fraude est la base pour une banque. Prévenir ses clients d'une fraude mais de façon maquillée pour tenter de vous couvrir est très grave.

Non seulement il est fort probable que vous êtiez alertés depuis plusieurs semaines sur une fraude de grande ampleur mais en plus vous n'avez rien fait pour l'arrêter. Et vous continuez encore de la laisser sévir. 

Vous savez pertinement que le numéro utilisé est un 54 01, prioritaire ING, qui fonctionne encore et qui est encore annoncé par vos excellents chargés de clientèle comme un numéro ING (encore ce jour, il y a eu des preuves).

Après Apple qui est responsable de nos CB piratées mais pas vous, maintenant c'est Facebook ? Vous maquillez la réalité. Un numéro ING piraté. Un fichier client piraté (vous savez que les fraudeurs savent que nous sommes clients ING et bien plus encore). 

Comment une banque peut-elle à ce point laisser ses clients se faire escroquer (sans même les rembourser comme la loi vous y oblige) depuis des semaines en toute connaissance de la situation, et à priori ne toujours rien faire. Car il est évident que vous ne racontez pas la vraie fraude qui sévit encore. 

Des drames auraient pu être évités depuis des semaines. Un scandale. 

"La sécurité de vos comptes est notre priorité." = Sans commentaire...

Pathétique, ING.

 

Vous communiquez pour la première fois sur cette fraude qui sévit massivement,  juste après que six de vos clients, chacun victime d'une fraude à plusieurs milliers d'euros, se sont manifestés avec force sur les réseaux sociaux, après avoir essuyé votre refus de les rembourser, au mépris de la loi et de la jurisprudence du 18 janvier 2017, Cour de Cassation. 

 

Cette fraude via votre ligne propriétaire 01 57 22 54 01, dont vous avez connaissance depuis au moins deux mois, puisque la plus ancienne victime à s'être manifestée sur le forum Web Café relate en avoir fait les frais il y a deux mois…

Victime qui a dû appeler à l'aide une association de défense des consommateurs pour que vous lui remboursiez les 5 400€ volés suite à vos négligences, bien connues de l'ACPR, dans la gestion de vos données client.

 

Maintenant, c'est la faute des réseaux sociaux ? 

 

Vos clients, si tant est que ce concept ait un sens pour vous, ont le droit de le savoir : leur argent n'est pas en sécurité chez ING.

Plus de 7 000 euros volés sur mon compte, il y a un mois. 

 

Franchement, ayez au moins la décence de reconnaître vos erreurs, de les réparer pour de vrai. 

 

Et d'appliquer la loi, en remboursant les victimes de bonne foi qui se sont manifestées auprès de vous, et qui ne sont sûrement pas les dernières.

 

 

 

 

tropcher
Contributeur d'honneur

La banque veut bien garder l'argent du client à condition que le client garde un secret.

 

Rien n'est plus difficile à garder qu'un secret : Tout finit toujours par se savoir.

SyphX
Nouveau Contributeur

Et tout ira bien ;)

 

Cette condescendance dans cette dernière phrase est juste ignoble.

roselyneT
Visiteur fréquent

Bonjour

Victime d'une arnaque Apple Pay par téléphone ING le 14 juillet 2021 j'aimerais rejoindre un groupe en privé pour échanger notre infortune et la marche à suivre. Pouvez-vous me venir en aide ?

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).