En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

QUEL BUDGET PREVOIR POUR VOTRE MARIAGE ?

Mariage : organiser une cérémonie de mariage réussie en réduisant les frais

 

Vous êtes incollable sur l’imposition des couples ? Très bien, mais avant d’en arriver à cette problématique commençons par le début : quelle somme allez-vous débourser pour votre mariage ?

 

Faire-part, fleurs, traiteur, salle de réception… La liste des dépenses pour organiser un mariage est longue et l’addition souvent plus salée que les amuse-bouches. La majorité des sites spécialisés annoncent en effet un budget moyen de 12.000 euros pour 100 invités (chiffre annoncé par la majorité des sites Internet spécialisés dans l’organisation de mariage). Si cette somme peut être revue à la baisse, crise oblige (un sondage réalisé sur internet en 2010 par le site fairelanoce .fr auprès de 500 futurs mariés a montré que les couples tablaient plutôt sur 8.000 €), elle peut aussi s’envoler.

C’est notamment le cas si le couple opte pour un lieu de prestige ou fait appel à un « wedding planner » (organisateur de mariage). « Le recours à un organisateur de mariage augmente la note de 10% en moyenne mais c’est le prix de la tranquillité et c’est beaucoup de temps gagné. Or le temps, c’est de l’argent ! » sourit Céline Santini, organisatrice de mariage. Egalement auteure d’un ouvrage sur le mariage, cette professionnelle embraye sur un argument imparable : la qualité des prestataires. Et cela, ça n’a pas de prix ! « Nous travaillons avec les meilleurs professionnels. Les conventions que nous passons nous permettent en outre d’obtenir des réductions et des avantages pour nos clients » convainc-t-elle.

 

Les postes les plus coûteux

Pour Céline Santini, pas de doute, la palme du poste le plus coûteux revient ex-æquo à la location de la salle et au traiteur (une centaine d’euros en moyenne par personne). Viennent ensuite la robe et le costume des futurs époux, les alliances, la lune de miel puis les nombreux à-côtés : Décoration, photographies, vidéo, animation, cadeaux offerts aux invités, etc.

 

Les dépenses indispensables

Ne pas mégoter sur certaines dépenses, telle serait la clé d’un mariage vraiment réussi. « Peu de choses restent après ce jour tant attendu hormis les alliances, les photos et les vidéos » témoigne notre interlocutrice. La professionnelle recommande donc vivement de troquer le numérique de Tonton Marcel contre l’appareil d’un photographe professionnel ou la caméra du cousin Louis contre celle d’un vidéaste : « C’est certes plus cher mais le résultat est incomparable. Si je prends l’exemple du film, j’ai conscience que les tarifs peuvent sembler très élevés mais les mariés auront plaisir à le visionner à de multiples occasions, ce qui est rarement le cas d’un film amateur » assure-t-elle.

 

Trucs et astuces pour réduire la note

A en croire la wedding planner, les invités seraient particulièrement sensibles à l’ambiance et à la qualité du repas. « Plutôt que d’opter pour une décoration ruineuse si le budget est serré, je conseille de miser sur les lumières. Ça ne coûte rien et le résultat est garanti ! » complète-t-elle. Il serait par ailleurs inutile de prévoir un dîner composé d’une multitude de plats qui retarderont d’ailleurs le moment d’aller s’amuser… Et un repas écourté, c’est une note allégée ! Enfin, dernière recommandation permettant de maîtriser les dépenses : Le choix de la date. « 20% des mariages sont célébrés en juin. Impossible dans ce cas de négocier. Pour tenter d’obtenir des rabais je conseille donc d’opter pour une date en semaine ou hors saison » conclut Céline Santini.

 

Le mariage est l’occasion de prendre un nouveau départ bancaire, d’ouvrir un compte joint par exemple ! Avec ING Direct, optez pour une banque qui vous permet de faire baisser vos dépenses en réduisant au maximum les frais bancaires sur ses produits financiers : le compte courant bénéficie de 0€ de frais sur les opérations courantes, et de deux cartes Gold MasterCard gratuites en cas de compte joint ! Découvrez nos offres.

 

30/03/2012 Sandra Franrenet

1 Commentaire
Nouveau membre

Very cool

Étiquettes

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).