En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

La rénovation énergétique en copropriété

                              copropriete_immobilier.jpg

 

 

DOSSIER - Rénovation énergétique : il est temps de changer d’ère

C’est l’un des piliers de la future loi relative à la transition énergétique. Une loi de « mobilisation et d’action » qui engage le pays tout entier  - citoyens, entreprises, pouvoirs publics – vers une société plus durable… Mais concrètement, on fait comment ?

Si vous vivez dans une copropriété, vous savez déjà à quel point il peut être compliqué de se décider sur la couleur des boîtes aux lettres… Alors, quand il s’agit d’engager des travaux qui pourraient se révéler longs et coûteux, vous n’osez imaginer le déroulé de la prochaine assemblée générale.

Et pourtant, il faudra très certainement s’y mettre. Du moins commencer par étudier de près la performance de son immeuble. Si vous habitez dans une copropriété dont la date de dépôt de la demande de permis de construire est antérieure au 1er juin 2001, de plus de 50 lots, et équipée d’un chauffage collectif, vous avez en effet l’obligation de réaliser un audit énergétique avant le 1er janvier 2017 (décret n° 2012-111 du 27 janvier 2012). Dans les copropriétés plus petites, il faudra réaliser un diagnostic de performance énergétique collectif (décret n° 2012-1342 du 3 décembre 2012).

Une fois ces études réalisées, les copropriétaires obtiendront les résultats, accompagnés d’un plan de travaux. Qu’ils pourront choisir de réaliser tout de suite ou non. Mais pour accélérer la mise en œuvre des travaux, le projet de loi sur la transition énergétique (adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 14 octobre 2014), dispose que seule la majorité simple serait requise. Par ailleurs, le crédit d’impôt de 30 % du montant des travaux serait désormais valable pour l’installation de compteurs individuels.

Ces études, qui ne constituent en effet qu’une première étape dans le cadre d’une rénovation, permettent généralement de responsabiliser les copropriétaires, ce qui entraîne une baisse de la consommation globale.

Pour se lancer dans des chantiers plus lourds, il faudra se montrer très persuasif, tout d’abord auprès du conseil syndical puis de l’ensemble des copropriétaires. Car les travaux s’élèvent généralement à plusieurs milliers d’euros. Avant de présenter la facture, il faudra avoir pris temps de recenser toutes les aides – fiscales, mais aussi les subventions, notamment des collectivités territoriales – et les prêts qui permettront de rassurer les particuliers quant au plan de financement.

S’il est impossible de prévoir précisément l’économie réalisée à la clé, certains copropriétaires peuvent témoigner de leur expérience. Comme Robert, membre du conseil syndical d’un immeuble des années 1970 qui a bénéficié d’importants travaux de rénovation thermique : « la consommation énergétique a été divisée par plus de 2 », se réjouit-il.

A lire également dans notre dossier "Rénovation énergétique : il est temps de changer d'ère"

 

Crédit photo : Fotolia

Étiquettes

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).