En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Immobilier : esquivez l’impôt à la revente d’un bien

Immobilier

 

 

Les plus-values immobilières sont imposées à hauteur de 34,5 %, rappelle Tout sur mes finances. Un manque à gagner non négligeable à la revente. Mais le vendeur a parfois droit à une exonération fiscale.

Si le logement est la résidence principale du vendeur, celui-ci pourra systématiquement être exonéré d’impôt sur la plus-value. C’est aussi le cas lorsque le bien, un garage par exemple, est vendu à un prix inférieur à 15 000 euros. Le gain du vendeur n’est pas non plus imposé lorsqu’il s’agit de sa première vente, qu’il n’a pas été propriétaire de sa résidence principale durant les quatre dernières années et qu’il s’apprête à utiliser sa plus-value pour l’achat de sa résidence principale.

Enfin, l’ancien propriétaire ne paie pas d’impôts s’il est retraité sous conditions de ressources ou s’il est invalide de deuxième ou troisième catégorie, ou encore s’il revend son bien à un organisme HLM.

Crédit photo : © Atelier 211 - Fotolia

2 Commentaires
Visiteur fréquent
Pas trés novateur, rien de nouveau sous le soleil. C'est moche.
Visiteur occasionnel

Et ce n'est pas la gauche qui en est responsable c'est notre cher Sarko. qui a commencé à augmenter le taux soit disant pour obliger les proprios à louer leurs biens et de là, réduire la pénurie de logements locatifs. Qui dit louer, dit taxation des revenus fonciers, cotisation foncière des entreprises pour les loueurs en meublés, taxes locales etc...Bien joué. Tu laches plus d'un tiers de ta plus value à l'état ou tu loues et tu continues à payer à l'état et à ta collectivité territoriale. Faut choisir en la peste et le choléra. Et en plus, si tu as des impayés, tant pis, les taxes foncières sont dûes. Comme la majorité des bailleurs n'ont qu'un ou deux biens(souvent le fruit d'une épargne d'une vie), beaucoup craquent au premier impayé à l'instar des compagnies d'assurance qui ont un parc de plusieursmilliers de logements et une armée d'avocats chargés d'expulser les mauvais payeurs.  Il vaut mieux POUR LE QUIDAM qui veut se lancer dans l'investissement immobilier, avoir des liquidités placés ou de l'argent papier que de la pierre pour se sauver de cet enfer fiscal. 

Une dernière pour la route, nos têtes d'oeufs de Bercy ont pondu une 13ème mensualité de crédit en faveur des régions. Y'allah! Le sous ministre de l'impôt a nié à l'assemblée nationale la surprise  disant qu'il s'agissait d'une étude(qu'il a demandé, le malin) mais le lapin est dans le châpeau, il sortira après que les moutons aient mis leur bulletin dans l'urne.

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).