En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Ils vendent le « made in France »

Made in France

 

DOSSIER - Made in France : le bon pari pour entreprendre ?

Créer et fabriquer en France, est-ce un réel avantage pour entreprendre ? Quels sont les accès au financement pour les jeunes créateurs ? Les projets originaux ? Décryptage et témoignages d’entrepreneurs qui défendent le drapeau tricolore.

La redécouverte du savoir-faire français et de la capacité d’innover est en marche. Mode ou vague de fond ? Les entrepreneurs qui ont choisi de renforcer le tissu économique français témoignent.

On ne nie plus qu’il existe certains freins à la croissance, à la souplesse et l’agilité des entreprises. Que ce soit la fiscalité qui ne récompense pas assez les risques pris par l’entrepreneur ou un droit du travail parfois contraignant… Malgré cela, la France peut être un modèle entrepreneurial pour la qualité de ses talents et l’envie d’entreprendre.

Face à des secteurs forts comme l’innovation, la technologie ou le service, celui de l’industrie, en particulier du textile, ne brille plus de mille feux. Les délocalisations massives ont mis à mal le savoir-faire français. Pourtant quelques entrepreneurs ont décidé de rhabiller l’Hexagone d’un nouveau manteau made in France. C’est le cas de Pierre Grandjean, fondateur de Mon Petit Polo français. Pour lui, « la plus belle des aides que le made in France peut recevoir, c’est la mise en avant, à travers le pays et le gouvernement, de l’importance de l’industrie française ; c’est le plus beau des faire-valoir pour l’économie. La France sait mettre en avant ses entrepreneurs et ses jeunes talents même si, pour favoriser la création et le développement des entreprises, il est nécessaire de permettre un meilleur accès au financement des start-up et en particulier de celles de l’industrie. »

Pour John Ayoun, fondateur de SkinCover Paris, société de personnalisation pour smartphones, tablettes et ordinateurs, dont les produits sont fabriqués et développés en France, « les personnes doivent redécouvrir le made in France et prendre conscience de son impact sur l’économie avec une communication plus massive des médias et des politiques. »

L’entrepreneur fait appel aux artistes pour habiller et protéger les appareils et se positionne avec une stratégie B to C pour le grand public mais également B to B pour la communication corporate des entreprises, leurs produits dérivés et goodies.

« Le concept et le positionnement de la marque sont primordiaux. Je suis intimement persuadé que le made in France peut considérablement améliorer la micro comme la macroéconomie en France. Cela peut favoriser l’export, et par la même occasion réduire l’import et rééquilibrer la balance économique en créant beaucoup d’emplois », poursuit-il.

Pour beaucoup d’entrepreneurs français, le made in France doit tirer son épingle du jeu à travers un développement international. Mon Petit Polo a développé son marché en Asie et particulièrement au Japon, SkinCover ne cache pas travailler à exporter sa marque. C’est également le cas de Fun’Ethic, entreprise de cosmétique responsable, naturelle et bio. Pour ses fondateurs, Martine Schmitt et Olaf Maurice, « la France est un marché qui peut être compliqué, il faut avoir les reins solides et y croire. D’autant plus que, dans le domaine de la cosmétique naturelle et bio, nous ne sommes pas les seuls, même si nous avons de belles victoires à notre actif, notamment avec la reconnaissance de la part de l’Observatoire des cosmétiques et des consommatrices. La tangente vers l’international est une nouvelle étape qui se présente bien, notamment en Belgique », concluent les créateurs français.

A lire aussi dans notre dossier "Made in France" : 

Pourquoi créer son entreprise en France ?

 
 

Crédit photo : © gstockstudio - Fotolia

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).