En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Est-ce le moment d’investir dans le vin ?

investissement_vin.jpg

 

 

DOSSIER - Investir dans les vins d’exception, un placement qui a du nez !

Investir dans les grands crus ne consiste pas à uniquement à diversifier son patrimoine. Le marché de « l’or rouge » commence à pénétrer les milieux financiers et connaît même une réelle progression. De plus en plus attractif, il permet aujourd’hui d’investir en prenant des risques maîtrisés et rentables. Quels placements privilégier, quelles stratégies adopter ? Quels sont les nouveaux acteurs ? Suivez le guide…

Vignobles, grands crus, caves d’exceptions, les possibilités et placements originaux pour s’ouvrir au marché du vin sont multiples. 2015 est-elle une année propice ?

Acheter un vignoble ou simplement des caisses de vins prestigieux pour constituer sa propre cave : autant de placements palpables, qui permettent de détenir en direct l’objet de son investissement. Vous pouvez également faire l’acquisition d’un portefeuille de grands crus au travers d’un investissement dans une cave patrimoniale afin de déléguer la gestion de celle-ci tout en pouvant disposer des vins à n’importe quel moment et d’en consommer une partie : un placement qui apporte un bon niveau de garantie.

Il faut cependant garder en mémoire que le vin est la cible de placements qui peuvent faire l’objet de variations de valeurs. La reprise espérée qui marquerait la fin de la crise financière débutée en 2008 tarde toujours à se manifester dans le domaine du vin. En 2013, les échanges mondiaux dans ce secteur ont chuté de 2,2 % en volume, atteignant 98 millions d’hectolitres (1). Mieux vaut se méfier de la notion de valeur refuge qui peut être relative.

Cependant, 2015 apporte un regain d’espoir en ouvrant sur la progression des indices référentiels. Le Liv-Ex (l’indice référentiel du vin) a gagné plus de 10 % par an sur plus d’une vingtaine d’années. Une progression stable et des rendements attrayants comparés à des investissements tels que le CAC 40 (2).

Les experts voient pour cette année des signes de reprise et certains grands crus connaissent un regain de vitalité. Les indicateurs sont donc plutôt au vert pour 2015.

« Sur les vins de Bordeaux, depuis cinq ans, il y a une perte de valeur, mais celle-ci commence à remonter. La valeur marchande évolue actuellement surtout sur les vins de Bourgogne et de la vallée du Rhône. Ce sont des vins qui progressent aujourd’hui de façon assez importante », explique Xavier Perrain, directeur de cavedepargne.com, site spécialisé dans la vente, la conservation et la gestion de cave.

« Le vin sort d’une bulle spéculative créée par des non-professionnels, notamment les investisseurs chinois, intervenant sur les marchés et faisant grimper les cours de façon inconsidérée. La demande étant croissante au niveau international, les non-professionnels s’étant retirés, le marché devient à nouveau rationnel. C’est donc le moment d’investir car sous cinq à dix ans, il offrira de beaux rendements », explique Arnaud de Frémond, directeur de Meilleurs Crus.

« Nous sommes dans une phase à nouveau ascensionnelle et nous avons une chance inouïe : 2014 est un très beau millésime à Bordeaux, de nature à relancer la demande », conclut Thierry Goddet, président et fondateur de Cavissima, cave en ligne et solutions d’investissement.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A lire également dans notre dossier "Investir dans les vins d'exception, un placement qui a du nez":

 
Sources :

(1) Rapport statistique 2013 sur la vitiviniculture mondiale de l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV)

(2) Liv-Ex, chiffres 2014

Crédit photo : FreeProd - Fotolia

1 Commentaire
Visiteur occasionnel

Investir dans le vin est intéressant à condition de faire les bons choix.La clé du succès réside à l'achat, si vous être capable d'etre bien conseillé pour acheter des très grands crus à forte valeur ajoutée à un bon prix vous serez gagnant. Nous parlons beaucoup de Bordeaux, mais proposer des portefeuilles d'investissement en diversifiant les produits permet d'éviter les risques. (Bordeaux/Bourgogne/Champagne)

 

Les pilliers de l'investissement en vins sont bien évidemment la renommée du domaine/château, le millésime, les notes des dégustateurs (Parker par exemple) mais nous oublions souvent l'essentiel la rareté. Sans rareté il n'y à donc pas de marché de revente.

Car prédire des cotes de revente sans pouvoir revendre ses vins et devoir finir en salle des ventes avec un produit amputé de 20% de commission, ça n'est pas sérieux. Ainsi la rareté est, dans la nature des vins proposés en portefeuille, un facteur prédominant. Car qui dit rareté dit diminution des stocks (car certaines bouteilles sont bues avec le temps) et comme dans tout déséquilibre de marché en pénurie (sauf effet de bulle) les valeurs augmentent.

 

Pour en savoir plus sur les solutions d'investissement n'hsitez pas à visiter Cavacave et son partenaire Wineforecasts.

 

 

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).