En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Comment expliquer l’effondrement des marchés ?

Bourse

 

 

La  correction  boursière  depuis  le  début  du  mois  de  décembre  2015 est alimentée par une accumulation d’éléments anxiogènes, aux premiers rangs desquels :

 

La solidité de la croissance américaine

Beaucoup de signes de ralentissement sont apparus ces derniers mois, mais ils soulignaient jusqu’ici la dualité de la première économie mondiale, avec une industrie en récession (secteur minier / pétrolier) et des services qui se tenaient bien. Depuis peu, les indicateurs avancés sur les services fléchissent et cristallisent les craintes d’une contagion industrielle à l’ensemble de l’économie.

 

La capacité de la chine à gérer la transition de son modèle

Depuis plusieurs années, la Chine transforme son économie, jusqu’ici très industrielle et tournée vers les exportations, vers un modèle plus autocentré et tiré par la demande domestique. Le marché s’interroge sur l’ampleur réelle du ralentissement qui en résulte et qui impacte l’ensemble du monde émergent et met sous pression les économies développées. Par ailleurs, la communication approximative du gouvernement au sujet de la baisse de sa devise a amené les investisseurs à redouter une dévaluation compétitive, pénalisante pour le reste du monde.

 

La chute puis l’instabilité du pétrole

Le baril de pétrole a perdu plus de 70% de sa valeur depuis juin 2014. La baisse de la demande mondiale, tout comme l’excès d’offre, alimenté notamment par les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite, sont à l’origine de ce mouvement. L’impact sur les pays producteurs (émergents, mais aussi aux Etats-Unis) est appréhendé comme un puissant facteur déflationniste et de déstabilisation économique.

Après avoir touché un point bas en janvier à 28$, le prix du brent s’est stabilisé autour de 34$ sur l’espoir d’un accord sur une baisse de la production de l’OPEP. Cet espoir se dissipe cependant peu à peu.

 

La crédibilité des banques centrales

En dépit de leur soutien inconditionnel depuis plus de 7 ans (d’abord aux Etats-Unis puis au Japon et en zone Euro), l’économie mondiale reste convalescente et évolue sur un rythme modéré. L’inflation reste très basse sur l’ensemble des économies développées et pose donc la question de l’efficacité de ces politiques monétaires très accommodantes. Les marchés attendent de plus en plus de ces banques centrales, dont il est difficile de mesurer précisément la capacité d’action et de soutien supplémentaires.

 

LA VISION DE ROTHSCHILD HDF INVESTMENT SOLUTIONS

 

Nous ne pouvons sous-estimer  le  danger de  ces  facteurs  de  risque,  qui alimentent le  pessimisme  et  l’anxiété  des  investisseurs, et fragilisent le retour rapide de la confiance. Pour autant, si la croissance faiblit, la réaction des marchés nous semble aujourd’hui exagérée au regard des fondamentaux que nous observons. Cette déconnection avec les fondamentaux est synonyme d’opportunités, qu’il sera pertinent de saisir lorsque les marchés valideront les points suivants :

 

  • La révision de la croissance américaine est légitime, mais reste éloignée d’un scénario de récession. L’économie américaine continue de créer des emplois, ce qui alimente l’optimisme des consommateurs. La croissance devrait profiter avec un temps de décalage, de l’effet porteur que constitue la baisse du prix du pétrole.

 

  • L’économie  chinoise  ralentit  logiquement mais  ne  sombre  pas  en  récession.  Les  autorités  chinoises  sont déterminées à doubler la richesse nationale entre 2010 et 2020, afin notamment de préserver la paix sociale. Il nous semble par ailleurs que pour des raisons à la fois techniques, politiques et économiques, la Chine ne s’engagera pas, du moins à court terme, dans une politique agressive de dévaluation de sa monnaie.

 

  • La croissance européenne est modeste et stable, et bénéficie toujours d’une configuration favorable : taux d’intérêt bas, euro faible et prix du pétrole bas. Les entreprises n’ont jamais autant créé d’emplois depuis 4 ans. Par ailleurs, les valorisations sont attractives sur la zone.

 

Ce document, diffusé à titre d'information aux clients d’ING Direct, ne saurait en aucun cas s'interpréter comme constituant une offre de services financiers ou de conseil rendus par ING Direct et Rothschild HDF INVESTMENT SOLUTIONS et ne peut être assimilée à une incitation ou recommandation à opérer sur les valeurs/marchés visés. Aussi, il ne peut être utilisé comme un substitut à une consultation rendue par un professionnel compétent. Les informations qu'il contient n'ont aucun caractère exhaustif et leur précision ne peut être garantie. Les opinions qu'il exprime sont celles de leur auteur ROTHSCHILD HDF INVESTMENT SOLUTIONS ; celles-ci sont susceptibles d'évoluer. En tout état de cause, la responsabilité d’ING Direct ne pourra en aucun cas être engagée du fait de l’utilisation de ces informations et des conséquences de toute décision prise sur la base des informations, données et analyses présentes dans ce document. 

 

Rothschild. Tous droits réservés. Ce document est exclusivement destiné aux clients ING Direct. Le présent document a uniquement une vocation informative. Les informations communiquées par le présent document n’ont pas vocation contractuelles.

2 Commentaires
Visiteur fréquent

Votre article, assez bien fait au demeurant omet quelques aspects pas moins importants que ceux cités :

- La gigantesque quantité de monnaie déversée par les banqes centrales devrait logiquement avoir généré de l'inflation, ce n'est pas le cas. Qu'est-elle devenue? Elle se traduit notamment par des "bulles" sur les oeuvres d'art, les véhicules de collection, l'immobilier très haut de gamme. Autrement dit elle a été accaparée par les plus riches, générant plus d'inégalités, de tensions et ainsi éloignant le retour à un fonctionnement "normal" de l'économie. De plus les dettes financées à bon compte pour les états, trop tentés de les accroître en raison de leur faible coût, sont des bombes à retardement qui éclateront lorsque les taux remonteront.

- la zone Euro, l'Europe en général, apparait comme une zone relativement épargnée mais c'est sans compter sur l'afflux de migrants dont la plupart sont inadaptés à la production de nos pays et recherchent surtout les allocations sociales, achevant de ruiner des systèmes sociaux déjà bien appauvris, détruisant une solidarité que tous acceptent sur une base nationale mais rarement au delà. De plus les dépenses de sécurité induites par la présence de plus en plus d'ennemis de nos sociétés achèveront de rendre impossible un redressement des comptes.

- la faillite des entreprises américaines actives dans le gaz de schistes, due aux cours mondiaux, et c'est la volonté de l'Arabie Saoudite d'éliminer ces producteurs qui la rendent moins indispensable sur le plan stratégique, va entrainer des faillites bancaires, d'abord aux USA  car ces producteurs de gaz sont très endettés et qui sait dans le reste du monde car les banques américaines ont emprunté à toutes les banques mondiales. La baisse de consommation induite aux Etats-Unis se transmettra au reste du Monde.

 

Par conséquent, l'horizon est sombre sur le plan économique.

Ce qui n'empèche pas de gagner de l'argent en Bourse, d'une part avec une sélectivité accrue des zones, des secteurs et des entreprises et d'autre part avec des produits gangnant en cas de baisse avec beaucoup de réactivité.

Visiteur fréquent
Si cet article dégage toute responsabilité, à qui puis je poser des questions et demander conseil alors si ce n'est pas à ma banque Ing Direct ?

Car souscrire à vos contrat est très simple, mais perdre 1000€ en 3 mois l'est tout autant et la personne pour nous aider !!

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).