En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Le Blog
ING Direct, votre banque en ligne, c'est aussi un blog avec des articles clairs concernant l'assurance vie, la retraite, les investissements, la gestion de budget…
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Argent de poche : un héritage des années 1960

ING - argent de poche enfant - autonomie financiere

 

 

Dossier : L’argent de poche : l’école de la vraie vie...

L’autonomie financière s’apprend et s’accompagne. De la petite souris au premier compte bancaire, quel rapport l’enfant entretient-il avec l’argent ? Entre confiance et vigilance, les parents cherchent aujourd’hui à adapter l’argent de poche à l’âge de leur(s) enfant(s) afin de le(s) responsabiliser quant à la gestion de leur budget.

A-t-on toujours donné de l’argent de poche à ses enfants ? Pas exactement. Cette pratique est relativement récente puisqu’elle remonte aux années 1960, période de forte croissance économique en Europe, et coïncide avec l’émancipation des femmes.

C’est ce qu’explique Marie-Claude François-Laugier, psychologue, psychanalyste, auteur de L'Argent dans le couple et la famille (1) : « À partir de 1965, la femme a pu ouvrir un compte bancaire sans l'autorisation de son mari. Poussée par l'avènement de la société de consommation, elle a pu librement donner à ses enfants de l'argent de poche. » Dès lors, la pratique n’a eu de cesse de se démocratiser et de s’étendre : « Le marketing publicitaire a ciblé, à partir des années 1980, les adolescents et, peu à peu, les enfants de plus en plus jeunes, dès l'âge de 6 ans. »

Et selon une récente étude Ipsos réalisée pour ING (2), l’argent de poche est aujourd’hui devenu une pratique courante et largement commune à tous les pays d’Europe : en Europe, 79 % des parents en donnent à leurs enfants dont 35 % de façon régulière.

L’acte bénéfique pour des dépenses ciblées

Voilà donc pour les chiffres. Mais pourquoi donne-t-on de l’argent à ses enfants ? Une majorité de parents y voit un acte bénéfique, désormais bien ancré dans les mentalités. C’est même, pour 54 % d’entre eux, une façon d’apprendre aux jeunes à être responsables financièrement. Grâce à l’argent de poche, 83 % des parents ont noté une meilleure compréhension de la valeur de l’argent. Et, de fait, le caractère positif de la pratique est confirmé par Marie-Claude François-Laugier : « C'est un bon outil pédagogique si les parents expliquent d'où il vient, et ce à quoi il est destiné, tout en fournissant des rudiments de budget », précise-t-elle. Et cette pédagogie évolue avec l’âge de l’enfant et au gré de ses « besoins » : « Des friandises aux petits jouets, on passe rapidement aux vêtements, aux jeux vidéo, au cinéma et aux "pots" avec les copains dans les cafés. Les téléphones portables et ordinateurs seront en général suggérés aux pré-ados et ados. Ils pourront acquérir l'objet de leurs rêves plus tard », poursuit l’expert.

Dépenser ou économiser pour être grand ?

Évidemment, l’argent de poche n’est pas exclusivement synonyme de dépenses. Avec la possession d’un pécule, viennent vite la notion d’épargne et cette question fondamentale: faut-il garder ses sous ou les dépenser pour se faire plaisir ? À travers cette interrogation, l’enfant stimule son libre arbitre et son autonomie financière. Selon l’étude Ipsos, 74 % des garçons et 72 % des filles affirment contrôler leurs dépenses et préfèrent, en majorité, ajouter leur argent de poche à leurs économies plutôt que le dépenser.

La gestion de l’argent de poche conforte l’enfant dans son statut de « grand » et le prépare à devenir meilleur gestionnaire à l’âge adulte. « Affectivement, l'enfant est enchanté de recevoir de l'argent de poche, car il y voit une preuve qu'il compte pour ses parents et qu'il a une valeur. Et cet argent lui donne un sentiment de liberté, d'autonomie et d'égalité vis-à-vis de ses camarades », conclut Marie-Claude François-Laugier.

A lire aussi dans le dossier "L'argent de poche : l'école de la vraie vie..."

Argent d'un mineur : les droits des parents et des enfants 

Sources

(1) Éd. Petite Bibliothèque Payot.
(2) « Learning young : Does getting pocket money teach savings habits for life » : étude Ipsos pour ING publiée en septembre 2014.

Crédit photo : Fotolia

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).