En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Compte Courant
Posez toutes vos questions au sujet de votre compte courant sur le Web Café. Vous obtiendrez des réponses rapides, claires et précises de la part de nos clients ou de l'équipe ING Direct.
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Visiteur fréquent

Euro et si on revenait au franc ?

Bonjour,

 

S'il arrivait que nous perdions l'euro comme devise du pays, qu'arriverait-il des dépots numéraires placés chez ING ?

Seraient-ils converti dans la devise ou monnaie de substitution ou resteraient ils disponibles en euros avec sa valeur commune à toute l'Europe?

 

Merci à vous!

6 RÉPONSES 6
Nouveau Contributeur

Re : Euro et si on revenait au franc ?

Bonjour Nordelyon,

 

C'est une très bonne question,

Elle me donne même des frissons !!

J'espère et je pense que ING sera à la hauteur (pour nous les clients) si un t'elle évenement se produit car je suis né dans les francs, et vue naitre l'euros.

Une véritable catastrophe pour mes parents surtout avec ma maman avec le vieux frs avant le nouveau franc... puis l'euros.

un certain KO se ferai sentir chez tout les Français comme dans certain pays que j'ai visité qui brase plein de billet avec çà petite valeur, (pour nous en euros) ! même avec une monnaie de substitution on y perdra à coup sur quelle belle et grande plumes.

J'ose même pas y pensé... un bond en arrière monnaitaire d'une t'elle importance, pourrai échauffé.... voir même naître une guerre civile.

donc, j'espère que celà n'arrive jamais. et suis currieux de savoir ce que d'autre personne en pense.!?

Merci..

  

 

 

 

 

   

Contributeur fréquent

Re : Euro et si on revenait au franc ?

Je pense que l'état bloquera les avoirs détenus par les français en euros pour les convertir en "re nouveaux francs" sans que personne n'ai de choix...
Et ça pour éviter les pertes de capitaux "français"
Par contre que va t'il se passer sur les comptes des français dans des banques européennes styles n26...
Contributeur d'honneur

Re : Euro et si on revenait au franc ?

Selon cet article

 

bfmbusiness.bfmtv.com/observatoire/la-fin-de-l-euro-rendrait-elle-vraiment-la-france-plus-competitive-1128790.html

 

l'euro disparaitrait : Vous auriez "n jours" pour convertir vos euros dans la devise de votre choix au taux officiel convenu entre les pays de la zone euro (on pourrait très bien dire un "nouveau-nouveau" franc = 1 euro).

Passé ce délai l'euro n'existe plus (tant pis pour vous si vous ne les avez pas convertis, ils ne valent plus rien).

Ensuite :

"

Si un pays comme la France, qui est un acteur fort de la région, quittait l'euro cela aurait un impact beaucoup plus fort qu'une économie isolée comme la Grèce. À ce moment-là, il n'y a aucune raison pour que la zone euro ne disparaisse pas dans son ensemble", explique ainsi Florian Morvillier, l'un des auteurs de l'étude.

Que se passerait-il ensuite? Le CEPII considère que les taux de cSmiley heureuxhange des nouvelles monnaies nationales se rééquilibreraient. C'est-à-dire que si une monnaie est surévaluée par rapport à une autre, elle se déprécierait, et l'économie du pays concerné gagnerait ainsi en compétitivité.

Un franc qui s'apprécierait face à 14 devises

Qu'en serait-il du franc? Pour le savoir, le CEPII a utilisé un modèle d'estimation d'équilibre de changes afin de déterminer si la devise d'une France présidée par Marine Le Pen serait sur ou sous-évalué par rapport à chaque pays de l'union monétaire, sur la base de la situation actuelle.

Il apparaît alors que le franc serait surévalué vis-à-vis de seulement quatre pays (l'Allemagne, l'Irlande, les Pays-Bas et le Luxembourg), comme le montre le graphe ci-dessous. Pour tous les autres pays, le franc serait sous-évalué, et s'apprécierait(*) donc.

"

 

Par conséquent il faudra que les taux de conversion entre les nouvelles monnaies et l'euro soient bien étudiés pour que tout le monde ne choisisse pas la conversion dans la monnaie qui lui paraitrait la plus forte, c'est à dire que les "grands argentiers" devront "anticiper" le rééquilibrage.

 

De mon point de vue, s'il était possible pour un pays de sortir de la zone euro la Grèce l'aurait fait et c'est donc inenvisageable pour aussi bien la France que l'Allemagne l'Italie l'Espagne etc... C'est juste pour certains politiques un argument pour défendre entre eux le pouvoir d'achat de leurs concitoyens dans la compétition entre les différents pays de la zone euro, en brandissant la "menace" du ... "divorce", menace à laquelle personne ne croit sérieusement. 

Même le royaume uni qui a conservé sa "livre" est plus ou moins contraint (et "content") d'accepter les euros.

 

Une fois élus "démagogiquement" les présidents confrontés à la réalité sont quelquefois conduits à "manger leur chapeau" : C'est du moins ce qui se dit parfois en ce moment du président des USA 

Contributeur d'honneur

Re : Euro et si on revenait au franc ?

En plus il y aurait la question de la dette : Nous avons promis de rembourser des euros à nos créanciers (et pas qu'un peu, environ deux mille milliards Smiley indifférent ), si l'euro n'existe plus on ne pourra pas les rembourser ... A moins d'établir un coefficient de conversion pour rembourser des "nouveaux nouveaux francs" à la place des euros ... Si les créanciers sont d'accord ce qui n'a rien d'évident.

 

Donc la sortie d'un pays de la zone euro après qu'il y ait été admis est "impossible" Smiley indifférent ... Ou alors il ne fallait pas s'endetter Smiley heureux

Retraité du Web Café

Re: Euro et si on revenait au franc ?

Bonjour à tous,

 

Nous vous remercions pour vos contributions.

 

Dans une telle hypothèse, aucune réponse ne peut être donnée. Il appartiendra au législateur français de se prononcer en la matière.

 

Nous vous souhaitons une bonne soirée.

Contributeur

Re : Euro et si on revenait au franc ?

Bonjour tropcher,

 

concernant la sortie de l'euro, je n'y suis pas favorable, je pense que ça serait une grosse erreur.

 

Concernant la dette, 1 dette de 1€ se transformerait en 1 nouveau franc (contrat de droit français)

 

Le vrai problème serait pour les futurs prêts, où les créanciers risque de prêter à un taux beaucoup plus élevé, pour couvrir le risque de change.

 

Christophe

Meilleurs auteurs de solution

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).