En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Bourse et Assurance Vie
Le Web Café ING Direct peut vous aider si vous avez des interrogations sur les différents produits bancaires proposés en ligne : bourse, assurance vie, fonds… Obtenez une réponse concise et rapide en ligne.
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
chri
Contributeur

Simulateur de rachat partiel et impôts

Bonjour,

 

j'ai un contrat d'assurance vie et j'utilise le simulateur pour savoir combien je dois retirer pour bénéficier de l'exonération d'impôts sur les plus-values.

 

Le simulateur me calcul donc la somme à retirer correspondant à une plus-value de 4600 euros et me dit que je vais payer 7.5% d'impôt soit 345 euros si je choisis le PFL. Hors, je croyais, que justement, jusqu'à 4600 euros, on était exonéré d'impôt, d'où la raison d'exister du simulateur; je ne comprend plus trop.

 

Si je choisis l'intégration des plus-values dans le revenu imposable, ces 345 euros disparaissent, cela signifie que je ne les paie pas du tout, alors quel est l'intérêt du PFL ? ou que je les paierai plus tard au moment de payer mes impôts ?

 

J'avoue que je suis un peu perdu.

 

merci

1 SOLUTION APPROUVÉE

Solutions approuvées
Depassage
Contributeur estimé

Re : Simulateur de rachat partiel et impôts

Bonjour chri

 

Vous avez donc un contrat qui a au moins 8 ans.

 

Si tel est le cas, chaque année, vous pouvez effectuer un rachat partiel exonéré d'impôt si le montant des intérêts qui composent ce rachat est au maximal de 4600 €. Si vous êtes marié, cette exonération est jusqu'à 9200€.

 

Supposons que vous n'êtes pas marié et que vous faites un rachat partiel de 12 000 €.

Ce rachat se compose de 8 000 € de capital et de 4 000 € d'intérêts.

 

Même si à priori, êtes exonéré, il vous faut choisir l'option fiscale que vous désirez : le PFL ou l'intégration au revenu.

Et oui, si vous choisissez le PFL, vous paierez des impôts.

 

Pourquoi ?

Une personne peut avoir plusieurs assurance vie ou, et faire plusieurs rachats dans une année.

Ce n'est pas à l'assureur de calculer son exonération mais aux impôts. Le montant global des rachats effectué dans une année peut très bien dépassé le seuil de l'exonération des 4 600€.

 

Revenons à notre exemple

Si vous ne comptez pas faire d'autres rachats partiels dans l'année, vous avez tout intérêt à choisir l'intégration aux revenus. Sur votre déclaration d'impôts, vous verrez certes ces 4 000 € préremplis mais ceux-ci seront exonérérs.

 

Si vous comptez faire d'autres rachats partiels dans l'année qui dépasseront l'exonération, en fonction de votre situation fiscale (taux marginale d'imposition, réduction ou crédits d'impôts, charges, ...), vous aurez à choisir entre le PFL et l'intégration aux revenus.

Faites une simulation sur le site des impôts en intégrant les intérêts pour savoir quelle option choisir.

 

Il est à noter que si vous êtes exonéré pour l'année (intérêts < 4600 €) et avez choisi le PFL, certes, vous devez payer des impôts sur ces intérêts mais l'année suivante, ceux ci vous seront remboursés.

 

En espérant n'avoir pas été trop compliquée

 

Bonne journée

 

 

Voir la solution dans l'envoi d'origine

4 RÉPONSES 4
Depassage
Contributeur estimé

Re : Simulateur de rachat partiel et impôts

Bonjour chri

 

Vous avez donc un contrat qui a au moins 8 ans.

 

Si tel est le cas, chaque année, vous pouvez effectuer un rachat partiel exonéré d'impôt si le montant des intérêts qui composent ce rachat est au maximal de 4600 €. Si vous êtes marié, cette exonération est jusqu'à 9200€.

 

Supposons que vous n'êtes pas marié et que vous faites un rachat partiel de 12 000 €.

Ce rachat se compose de 8 000 € de capital et de 4 000 € d'intérêts.

 

Même si à priori, êtes exonéré, il vous faut choisir l'option fiscale que vous désirez : le PFL ou l'intégration au revenu.

Et oui, si vous choisissez le PFL, vous paierez des impôts.

 

Pourquoi ?

Une personne peut avoir plusieurs assurance vie ou, et faire plusieurs rachats dans une année.

Ce n'est pas à l'assureur de calculer son exonération mais aux impôts. Le montant global des rachats effectué dans une année peut très bien dépassé le seuil de l'exonération des 4 600€.

 

Revenons à notre exemple

Si vous ne comptez pas faire d'autres rachats partiels dans l'année, vous avez tout intérêt à choisir l'intégration aux revenus. Sur votre déclaration d'impôts, vous verrez certes ces 4 000 € préremplis mais ceux-ci seront exonérérs.

 

Si vous comptez faire d'autres rachats partiels dans l'année qui dépasseront l'exonération, en fonction de votre situation fiscale (taux marginale d'imposition, réduction ou crédits d'impôts, charges, ...), vous aurez à choisir entre le PFL et l'intégration aux revenus.

Faites une simulation sur le site des impôts en intégrant les intérêts pour savoir quelle option choisir.

 

Il est à noter que si vous êtes exonéré pour l'année (intérêts < 4600 €) et avez choisi le PFL, certes, vous devez payer des impôts sur ces intérêts mais l'année suivante, ceux ci vous seront remboursés.

 

En espérant n'avoir pas été trop compliquée

 

Bonne journée

 

 

Voir la solution dans l'envoi d'origine

chri
Contributeur

Re : Simulateur de rachat partiel et impôts

Merci pour votre réponse hyper-claire.

 

Donc si je résume, en dessous du plafond, avec le PFL, je paie mais je suis remboursé plus tard, avec la déclaration aux impôts, je suis exonéré : donc ne pas choisir le PFL.

 

Au dessus du plafond, si je choisis le PFL je paie 7.5% sur la totalité, mais je serai remboursé de 7.5% x 4600 par les impôts et sans PFL, je serai imposé à mon taux marginal d'imposition sur le montant dépassant les 4600 : donc choisir le PFL car sinon ça sera au mieux taxé au moins à 14% (sauf si je ne suis pas imposable).

Depassage
Contributeur estimé

Re : Simulateur de rachat partiel et impôts

@chri

 

Je suis d'accord avec votre récapitulatif Smiley heureux

 

Dernière précision, quelle que soit l'option fiscale que vous choisirez (PFL ou intégration au revenus), au 31 décembre de l'année du rachat, l'assureur prélèvera sur votre contrat d'assurance vie les prélèvements sociaux relatifs à ce rachat.

 

 

Chti-bourin
Contributeur fréquent

Re: Re : Simulateur de rachat partiel et impôts

Pour être remboursé il faut être vigilant et prendre le temps de cocher la case 2OP bien cachée sur la déclaration d’impôt. Cette case n’est pas cochée à l’avance, c’est au contribuable de penser à la cocher.
Elle figure tout en bas du bloc présentant les cases numéros 2 dans la rubrique « revenus des valeurs et capitaux mobiliers ». Elle porte la mention : "Vous optez pour l’imposition au barème de l’ensemble de vos revenus et gains mobiliers, cochez la case – 2OP"
Une majorité de français subissent le prélèvement forfaitaire unique parce qu'ils ne font rien et payent un impôt plus élevé… Cela pénalise surtout les personnes dans une tranche fiscale à 11%.
En 2019, sur les 38 million de déclarations de revenus, le gouvernement indiquait que moins de 1 million ont coché la case 2OP. Alors que près de 9 millions étaient concernés. 8 millions de personnes sont passées à côté de cette case !

Meilleurs auteurs de solution

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).