En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Bourse et Assurance Vie
Le Web Café ING Direct peut vous aider si vous avez des interrogations sur les différents produits bancaires proposés en ligne : bourse, assurance vie, fonds… Obtenez une réponse concise et rapide en ligne.
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Highlighted
Contributeur fréquent

Rendements des fonds en euro Generali

Generali vient d'annoncer qu'il comptait revoir drastiquement à la baisse le rendements de ses fonds en euros pour pousser (abusivement à mon avis) les clients de ses fonds à migrer vers les unités de compte.
Quelqu'un sait il de ce qu'il en est pour eurossima et netissima ?
Pour ma part je ne me laisserait pas plumer et retirerai tous mes fonds D'ING si cela se concrétisait car c'est nous voler compte tenu des grosses réserves mises de côté sur ces fonds par Generali depuis des années ?
1 SOLUTION APPROUVÉE

Solutions approuvées
Contributeur d'honneur

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Plus j'y pense et plus je crains que cette affaire d'obliger les nouvelles souscriptions en assurance vie à comporter 40 ou 60% d'unités de compte ne soit qu'un piège "grossier".

 

Supposons qu'un jour les taux remontent : Le cours de obligations acquises par le société d'assurance à la souscription diminue fortement, les remboursements deviennent impossibles et les fonds sont bloqués par la loi Sapin2 : Les épargnants ont toutefois la ressource de vendre leurs unités de compte avec une perte encore plus importante que celle sur les obligations, c'est à dire en perdant la moitié ou encore bien plus, quelquefois c'est divisé par 4 (nikkei de 40000 à 10000), mais au-moins la société d'assurance n'aura pas été en faillite (ce sont les souscripteurs en unités de compte qui le seront)... Et "le tour est joué" ...Smiley triste

 

En assurance vie, désormais, on ne cherche plus le maximum de plus values sur lesquelles joue l'exonération fiscale partielle, mais on cherche à limiter le plus possible ses moins values et dans ce cas l'assurance vie ne présente plus d'intérêt au plan fiscal (dans la majorité des cas, hors successions etc...).

 

Les Français laissent dormir leurs primes Macron sur le compte courant ... Parce que les Français ne sont pas fous ... Dès qu'il est question d'argent ...

Voir la solution dans l'envoi d'origine

29 RÉPONSES 29
Contributeur régulier

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Bonjour,

 

Vous faites sans doute allusion à cet article des échos hier

Assurance-vie : les mesures chocs de Generali France pour imposer un nouveau modèle d'épargne

Avec des taux d'intérêt devenus négatifs, Generali France estime que le fonds obligataire (euros) à capital garanti a vécu. Cet acteur majeur de l'épargne française va employer les grands moyens pour inciter ses clients à investir leur épargne sur d'autres supports.

Generali France jette un pavé dans la mare. Dans un contexte de taux d'intérêt négatifs, l'assureur a décidé d'envoyer un message fort aux épargnants. « On est entré en terrain inconnu et on se prépare à ce que cela dure. Nous croyons plus que jamais à l'assurance-vie mais compte tenu de cette situation sans précédent, il faut revisiter le modèle d'épargne. Le modèle de la sécurité absolue, de la liquidité permanente, de la garantie totale et à tout instant du capital, qui est finalement une réplication du modèle du Livret A, est à bout de souffle. Le monde du fonds euros roi est terminé ! », assène Jean-Laurent Granier, son PDG, dans un entretien aux « Echos ».

La sortie de cet acteur majeur (près de 2 millions de clients en assurance-vie, 50 milliards d'euros d'encours sur ses fonds euros) pourrait donner le « la ». Selon Generali France, tout le monde pourrait y trouver son compte. « Nous voulons protéger l'épargne accumulée de nos assurés dans la sérénité et sur la durée. Le fait de constituer un matelas de sécurité en renforçant la provision pour participation aux excédents [une réserve qui permet de lisser les performances dans le temps, NDLR] est un élément essentiel », fait valoir le dirigeant.

« Une stratégie patrimoniale, cela se construit avec du conseil et non un produit miracle. Pour tous les flux nouveaux, il faut installer un modèle qui permette de jouer à fond toute la diversification possible des supports éligibles à l'assurance-vie. De ce point de vue, nous donnerons toute sa place à l'eurocroissance », ajoute Hugues Aubry, membre du comité exécutif, en charge du marché de l'épargne et de la gestion de patrimoine.

Selon Generali France, les épargnants auraient ainsi tout intérêt à se diriger vers ce produit à mi-chemin entre les fonds euros et les unités de compte (des supports censés être plus rémunérateurs mais qui n'offrent pas la même sécurité). L'eurocroissance permet ainsi de donner une garantie seulement à un certain horizon et de ne protéger le capital que sur 80 ou 90 %.

Pour faire cette bascule, l'assureur est décidé à employer les grands moyens. Il va d'une part baisser « très significativement » le rendement servi par ses fonds euros. « Jusqu'à présent, le marché baissait par des petites marches de 10 ou 20 points de base. Nous irons bien au-delà. C'est une question de responsabilité et de pédagogie vis-à-vis de nos clients. Les points de repère ont radicalement changé », annonce Hugues Aubry.

Generali France avait servi l'année dernière en moyenne entre 1,80 % et 1,90 % sur ses contrats, dans la moyenne du marché (1,83 %, selon les données de l'ACPR, le régulateur du secteur). « Nous ne voulons pas donner l'illusion qu'il serait encore possible de servir un rendement à 1,50 % pour un contrat en fonds euros alors que le taux sans risque est négatif », insiste Jean-Laurent Granier, sans dire jusqu'où l'assureur pourrait descendre.

La filiale française du groupe italien a déjà pris d'autres mesures pour juguler la collecte en euros. Il va fermer cette année deux de ses fonds euros (France 2 et Euro Innovalia) qui totalisent plusieurs milliards d'euros d'encours. Autrement dit, ces fonds ne seront plus commercialisés.

Generali France va aussi poser des barrières à l'entrée sur le fonds euros. « Pour tirer pleinement les conséquences de ce contexte de taux, il faut être majoritairement en unités de compte sur la collecte et minoritairement en fonds euros », affirme Hugues Aubry. Sur les nouveaux flux, l'assureur veut ainsi mettre une contrainte de 60 % d'investissements en unités de compte. Il réfléchit aussi à rétablir en 2020 des frais d'entrée sur les fonds euros.

Contributeur fréquent

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Bonjour, je fais effectivement référence à cet article.
Contributeur respecté

Re: Rendements des fonds en euro Generali

@Auropavi,

Je ferais comme vous et certainement comme bien d'autres clients, si Generali s'avisait de baisser drastiquement le rendement de ses fonds euros, notamment NETISSIMA, pour ceux qui ne souhaitent pas investir massivement dans des UC profitant majoritairement aux assureurs et à leurs distributeurs.

Generali ne devrait pas oublier qu'il y a d'autres acteurs dans le monde de l'assurance-vie, acteurs qui proposent des fonds euros bien plus rémunérateurs que les siens (je pense à Suravenir par exemple, mais pas que). Il n'est pas certain que tous les assureurs vie suivent la démarche proposée. Les assurés doivent donc se préparer à migrer, sans état d'âme, vers la concurrence, si GENERALI abuse !

A bon entendeur, salut et bonne journée à tous !

 

Contributeur fréquent

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Tout à fait d'accord avec vous.
Contributeur d'honneur

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Ce qui compte pour le rendement des obligations n'est pas le taux instantané déterminé par les banques centrales, mais sa vitesse d'évolution, que ces taux soient positifs aussi bien que s'ils sont négatifs.

 

Si par exemple les taux passent de -0.5% à -1% les obligations à -0.5% détenues par générali vont prendre de la valeur car elles seront évidemment préférées par les investisseurs à celles du moment qui sont émises à -1%. 

 

Concernant les fonds à formule c'est à dire garantis sous condition que certains indices évoluent comme prévu j'ai encore en mémoire les fonds de ce type qui étaient conditionnés par l'évolution de l'indice japonnais nikei au moment où il ne cessait de monter (il était aux alentours de 40000) et une fois engrangés tous les versements sur ces fonds à formule le nikkei n'a cessé de se dégrader au point d'être aujourd'hui voisin des 10000 (de mémoire), et les investisseurs en fonds à formule évidemment perdants dans de grandes proportions.

 

Ce qui intéresse surtout générali et les banques ce sont les frais "de garde" de 1% par an qui sont prélevés sur l'épargne en assurance vie, quand sa valeur monte aussi bien que quand elle baisse et qui, désormais, ne sont plus compensés par l'avantage fiscal, lequel n'est acquis qu'au bout de 8 ans de détention, au moment où la fiscalité du pea et du compte titres sont devenues moins pénalisantes qu'auparavant (flat tax de 30% sur les comptes titres, possibilité de retrait sans clôture sur le pea).

 

Les marchés des obligations et des actions sont intimement liés : Si une action n'était pas "monnayable" elle n'aurait pas de valeur.

 

Aujourd'hui la monnaie a de moins en moins de valeur car elle est de plus en plus contrôlée : Si vous voulez isoler votre maison, selon que vous serez puissant ou misérable vous paierez très cher ou rien du tout... Quand vous prenez le train ou l'avion vous vous apercevez en discutant avec votre voisin de siège qu'il a payé son billet dix fois moins cher que vous ...

 

Pas étonnant que l'on doive payer les emprunteurs : Avec les taux négatifs ils  rembourseront moins que ce qu'ils auront emprunté, si toutefois ce qu'ils auront à rembourser aura encore quelque valeur à l'échéance... au train où vont les choses.

 

La meilleure façon d'épargner aujourd'hui c'est de ne pas épargner, c'est à dire n'utiliser son argent que pour ses propres besoins.... Le reste risque de n'être plus bientôt qu'une illusion .... 

 

Car "les temps changent" notamment du fait de l'informatique qui permet une surveillance accrue des usages de la monnaie (blockchain, bitcoins, cryptomonnaies  etc...)

 

En somme ce brave garçon de générali dans les échos a parlé pour ne rien dire, comme le faisait avant lui le gouverneur de la banque de France.

 

Quand il s'agit de monnaie les Français ne sont pas dupes : Ce sont les moins dupes de toute la Terre.

Contributeur fréquent

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Très bonne analyse
Contributeur d'honneur

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Comme par hasard je reçois aujourd'hui une avalance de courriels me prévenant que le rendement des livrets "évolue" : de 1% chez orange bank il descend à 0.3%, de 0.10% chez hellobank il descend à 0.05%, de 1.1% chez psabank il descend à 1% ... Tout cela pratiquement le même jour.

 

Generali n'aura aucun mal à conserver un taux supérieur ... Avec l'argent des nouveaux arrivants qui vident leurs livrets ...

 

Autrefois on appelait cela une pyramide de Ponzi ....

 

 

Contributeur fréquent

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Oui ça sent le front Unis des compagnies d'assurance pour nous plumer.
Va falloir qu'on s'organise car on oublie un peu vite que chaque année depuis 5 ans les assureurs ont constitué des réserves importantes en ne distribuant pas l'intégralité des bénéfices. C'est en particulier le cas de Generali qui aurait en réserve l'équivalent de 8% de rendement en provenance des fonds en euro. Qu'en font ils ? Quand nous les rendront ils ?
Contributeur d'honneur

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Cela fera comme pour les retraites : On mettra tout dans une même caisse et les bénéfices des unes seront confisqués pour compenser les pertes des autres.

 

En 2018 générali aura finalement distribué 2.6% environ (part souscripteur 1.6% net + part ING environ 1%), ce qui est honorable pour des obligations.

Contributeur fréquent

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Attendons de voir comment cela va être géré par les courtiers (ING, BOURSORAMA, etc) car le risque additionel est qu'ils remettent en cause les droits d'entrée à zéro.
Je comprends que les taux négatifs soient un problème (en plus d'être une abheration économique) mais j'ai l'impression que les assureurs s'en servent pour justifier le fait qu'ils ne distribuent pas les réserves que pourtant ils ont l'obligation contractuelle de restituer sous 8 ans (je suis pas sur du delai mais sur de la règle).
Il y aura matière à actions de groupe.
Contributeur d'honneur

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Allianz a fait aujourd'hui une déclaration dans le même sens que Générali : C'est un complot ! Smiley heureux

Contributeur fréquent

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Oui ca sent l'attaque concertée...

A voir ce que les assureurs francais vont faire...  

Super contributeur

Re: Rendements des fonds en euro Generali

il a aussi Suravenir, crédit agricole ...qui vont aussi diminuer les revenus sur les fonds en €

bientôt le livret A fera mieux

il y a une vidéo qui explique bien le pourquoi sur generali

urlz.fr/aEQR

 

 

 

Contributeur d'honneur

Re: Rendements des fonds en euro Generali

Merci pour le lien, j'ai regardé la video ... Juste une petite remarque : JF Filiatre s'étonne de ce que générali ne distribue que 1.6% sur eurossima alors que ces fonds lui rapportent 3.02% ... C'est oublier les frais de gestion d'ING, le taux servi de 1.6% étant net de ces frais de gestion... De mémoire ces frais perçus par ING sont de l'ordre de 1%, donc les 2.6% ne sont pas loin des 3.02% (et il faut bien que Générali conserve de quoi vivre).

 

J'ai bien aimé la différence entre un fonctionnaire de Bercy et un train : "C'est que quand le train déraille il s'arrête" Smiley heureux Smiley heureux

 

Autrefois les banques assuraient elles mêmes le risque (avec l'argent déposé elles prêtaient aux entreprises), avec l'assurance-vie ce travail a été confié à des assureurs, ce qui parait logique puisque c'est leur métier et s'ils nous disent que désormais il leur est impossible de servir un taux positif sur l'épargne c'est que c'est vrai ... On peut toujours s'assurer soi-même en laissant l'épargne sur le compte courant ou sous la pile de draps (au moins on ne perdra rien), ou bien avec des unités de compte qui peuvent certes rapporter gros, mais aussi perdre gros ...

 

En 2018 les unités de compte ont perdu gros, depuis le début 2019 elles rapportent gros ... Mais nous ne sommes qu'en septembre et l'année n'est pas terminée.

 

Les marchés sont forcément corrélés et si la monnaie ne rapporte rien il est fort probable que les unités de compte finissent, tôt ou tard, par ne pas mieux faire que la monnaie.

 

On pourra certes toujours échanger des unités de compte contre de la monnaie, mais si c'est une monnaie dont plus personne ne se sert, et donc une monnaie qui ne sert à rien, on ne sera alors pas très riche.

 

Une monnaie qui ne rapporte rien finit par devenir une monnaie qui ne sert à rien.

 

Lorsque toute l'épargne aura été confisquée on aura réussi à "réduire les inégalités".

Meilleurs auteurs de solution

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).