En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Bourse et Assurance Vie
Le Web Café ING Direct peut vous aider si vous avez des interrogations sur les différents produits bancaires proposés en ligne : bourse, assurance vie, fonds… Obtenez une réponse concise et rapide en ligne.
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Contributeur fréquent

Re : Fonds en euros Netissima

Pour l'arbitrage de la totalité, voici un exemple :

 

Si vous voulez arbitrer la totalité, dans la zone du fond, s'affiche le montant estimé au moment de la transaction : exemple :  103.48 € , il suffit de saisir ce montant dans la zone du fond que vous voulez arbitrer ce désinvestissement, puis poursuivre sur l'investissement en ressaisissant le même montant sur la zone du  fond sur lequel vous souhaitez réinvestir; ensuite, valider et procéder comme à l'accoutumé.

 

Après, si vous souhaitez comme vous le dite conserver un peu d'or, ok, mais alors pour 100€, c'est  vraiment un peu Smiley clignant de l'œil

Contributeur fréquent

Re : Fonds en euros Netissima

J'ai oublié de préciser sur l'arbitrage en totalité, et en reprenant l'exemple de mon message précédent, que si vous arbitrez 103.48 €, ce montant sera différent le lendemain (date de valeur de l'opération), mais ça on ne le maitrise pas.

 

Petites astuces et conseils aussi concernant les arbitrages (j'ai appris tout ça par expérience en pratiquant) :

 

Si possible éviter d'arbitrer trop de lignes de fonds à la fois, car tous les fonds ne quotent pas à la même cadence, et de ce fait, à cause d'un fond tardif à communiquer la dernière valeur liquidative, vous pouvez vous retrouver bloqué dans l'attente de pouvoir à nouveau arbitrer 1 à 2 jours de plus.

 

Les fonds retardaires :  Fidelity monde , Fidelity europe

 

Passer les ordres plutôt le matin, sinon, risque de passer sur la date du lendemain.

 

Eviter au tant que possible des arbitrages le vendredi (décalage avec week-end).

 

Au plus court, un arbitrage fait le lundi matin, prend une date de valorisation au lendemain mardi, mais on ne pourra arbitrer à nouveau au mieux selon le fond que le mercredi (car valorisation pas encore connu au mardi).

 

A noter qu'il faut aussi veiller à réduire la voilure à l'approche du paiement des frais de gestion sur multissupport, afin ainsi d'en être exonéré.

 

C'est de la voltige, car bien sûr il faut voir où est l'intérêt; en effet, il ne faut pas non plus vouloir liquider une belle position dont on pense qu'elle dispose encore d'un bon potentiel haussier, au motif de vouloir échapper aux frais de gestion trimestriels.

 

En tous cas, cette année, c'est ce que j'ai fait en mars, et bien m'en a pris, car en plus de ne pas avoir payer sur plus lignes, j'ai évité la baisse et encaissé mes plus values.

 

Contributeur d'honneur

Re : Fonds en euros Netissima

On dit que "pierre qui roule n'amasse pas mousse", mais en bourse c'est pourtant le contraire et ce sont les plus actifs qui perdent le moins (ou qui gagnent le plus Smiley heureux

 

Contrairement à la fameuse opinion d'un non moins fameux président de la république, en bourse on ne gagne pas d'argent en dormant, et dormir en bourse est la meilleure façon de perdre son argent Smiley heureux

 

Bravo si vous avez réussi à faire de la plus value en ces temps de moins value quasi généralisée Smiley heureux

Contributeur fréquent

Re : Fonds en euros Netissima

Bonjour Tropcher,

 

Merci pour les encouragements.

 

Petite analyse ce matin, qui bien sûr n'est pas un conseil, mais juste ma vision des choses sur le court terme, en espérant ainsi en faire profiter cette sympathique communauté des membres ING DIRECT :

 

Ce matin le CAC40 bondi et laisse béant un deuxième GAP haussier, cassant au passage une résistance technique.

 

Je vais passer tous les détails techniques qui n'auraient d'intérêts que pour les initiés et me concentrer sur l'essentiel, c'est à dire ma vision des choses sur un avenir proche.

 

J'anticipe une remontée de l'indice CAC40 sur une résistance oblique à 4600 points dans un délai assez rapide 2 à 3 semaines maxi.

 

Au niveau des 4600 points, je vais initaliser des achats de "shorts" (avec un stop de proctection sur 4680---> en clair, je vais jouer la baisse des marchés.

 

A partir de ce rebond sur 4600 points, toutes mes positions haussières seront soldées (mes 4% en assurance vie entre autre)

 

Je pense qu'ensuite, on assistera à une purge sur les marchés d'environ 1000 points, soit  -20% minimum : timing entre mai et août .

 

Sur 3600 point il sera alors interressant de commencer à reprendre des achats.

 

Voilà, mon scénario : ATTENTION, je le rappel, c'est pas un conseil, juste un point de vue.

 

Ceci c'est du point de vue technique.

 

Sur l'aspect fondamental, je pense dans un premier temps à un KRACK obligataire, qui entrainera forcément les actions dans sa suite.

 

Pourquoi ? tout simplement parce que servir des obligations et fonds euro à 2% voire plus avec des taux négatifs ne sera bientôt plus supportable par les assureurs et les banques, et donc la bulle va exploser; au premier qui alumera la méche.

 

Bonne journée à tous  Smiley très heureux

Contributeur fréquent

TENDANCE du marché

Bonjour Tropcher,

 

Comme vous pouvez le constater, les 4600 que j'avais anticipé il y a 2 semaines ont bien été touchés sur le CAC (4607)

Désormais, place à la rechute attention, si la MME20 est franchie à la baisse, ça peut aller trés vite ....

 

En ce qui me concerne, j'ai appliqué le plan de trade que j'avais précisé il y a 2 semaines; désormais, liquide à 98% et positionné en Short (vente à découvert) depuis 4600 avec un objectif de -1000 points à 4 mois

 

Bonne jolurnée

Contributeur d'honneur

Re : TENDANCE du marché

Jusqu'à présent vous avez "pil poil" eu raison.

 

J'ai finalement réinvesti sur or et matières premières ce que j'avais désinvesti car ce fonds est repassé en tête de mon classement sur le rendement sur les 20 dernière séances.

 

Si on regarde actuellement le graphique du cac40 on s'attend bien sûr à une retombée du cours comme vous le prévoyez (on est au sommet de la montagne Smiley heureux), mais il faut toujours se méfier quand cela parait trop évident : J'ai pris le risque de remettre ingdirect stratégie car il remonte dans le classement et j'ai laissé aussi un minimum d'émerging à tout hasard, je surveille japan qui fait du yoyo dans le classement.

 

L'assurance vie ne permet pas de prendre de positions à la baisse comme vous comptez le faire sur le cac, on peut tout au plus arbitrer en faveur des fonds eurocrédit et emprunts d'état qui sont redescendus pour le moment en queue du classement sur la performance à 20 séances.

 

Je crois que finalement je vais arbitrer si possible chaque semaine en ne conservant que trois fonds en fonction des performances du mois précédent (20 séances).

 

Toujours sur une petite partie de mon encours par rapport à eurossima (>90%) et si la méthode "foire" sur l'année je "laisse tomber" les unités de compte en gestion libre pour voir éventuellement la gestion sous mandat "prudent" si elle se détache du taux eurossima, mais après avoir racheté alors une partie de ce que j'ai sur eurossima et qui est "garanti" (alors que le mandat "prudent" ne l'est pas).

 

Si on cumule les difficultés de suivi avec celles de la déclaration fiscale je me demande si le plus sage ne serait pas, à moins d'être suffisamment jeune ou soucieux de sa succession, de laisser ses économies sur un compte courant non rémunéré qui, au-moins, ne donne pas tous ces souçis.

Contributeur fréquent

TENDANCE du marché

Merci pour votre réponse Tropcher,

 

Concernant la gestion sous mandat, personnellement, cela ne me tente pas du tout; le vieil adage "on n'est j'amais si bien servi que par soit même"; en gros, perso j'ai pas du tout confiance.

 

Comme je suis trader, je me fie beaucoup plus à mon expérience, ma connaissance de l'analyse technique et des marchés et aussi mon instinct pour entrer ou sortir sur un marché, une valeur, une unité de compte ou un secteur.

 

Pour l'instant, je dois avouer que cela ne se passe pas trop mal bien au contraire; mais bien sûr, je reste en permanence sur la bréche et n'hésite pas au besoin à remettre en question un plan de tarde si celui-ci "foire", car en bourse, le pire est la persévérance dans l'erreur et aussi penser que le marché obéira à vos rêves.

 

Voilà, pour l'instant, sur un compte titre, j'ai pris des bx4 (trackers baissiers) il y a quelques jours et je suis déja en plus value de 4% , je vise à minima un +15% d'ici 3 à 4 jours, puis je liquide, car on arrive début mai et l'effet détachement de dividendes + bettaslippage vont laminer ce tracker même si le marché continue de baisser.

 

A+ et au plaisir de vous lire Smiley très heureux

Contributeur d'honneur

Re : TENDANCE du marché

Merci de votre témoignage, je pense que pour "trader" en bourse il faut soit des dispositions particulières, soit une bonne formation, ou mieux encore "les deux" ... Et je n'ai ni l'une ni l'autre, donc je prends un minimum de positions, juste pour vérifier que "je ne suis pas doué" et me féliciter de n'avoir pas misé plus Smiley heureux

 

Au vu de vos contributions précédentes sur le webcafé vous avez visiblement les qualités du parfait trader Smiley heureux et on ne peut que vous en féliciter : Prévoir un mois à l'avance que le cac va culminer à 4600 points et que cela se déroule exactement ainsi représente de mon point de vue une prouesse.

 

Si un gérant de mandat est capable d'en faire autant : "je signe tout de suite" Smiley heureux

 

Le gérant du fonds ingdirect stratégie "ne sait pas faire" car sinon il n'aurait pas perdu 10% en janvier Smiley triste ... lui qui est censé "amortir les baisses" Smiley heureux

Contributeur fréquent

TENDANCE du marché

Pour ce qui est du trading, en ce qui me concerne, je suis autodidacte, mais pour arriver à commencer à maitriser un peu, il m'a fallu plusieurs années de travail, de recherche, de remise en question et aussi ingurgiter plusieurs kilos d'ouvrage spécialisés sur l'analyse technique et des tendances de marchés.

 

En fait, le trader ne prédit pas une tendance, mais il se fond dans la tendance ce qui est trés différent; cela implique beaucoup de rigueur, de sang froid et de méthode; mais c'est compliqué à expliquer comme cela sur un texte, d'autant que pour être tout à fait compris sur l'aspect technique, l'interlocuteur doit lui-même disposer de bases.

 

Je ne suis pas certain que les traders de tel ou tel fond sont moins bon que d'autres, c'est juste qu'ils se doivent d'être en alignement avec la constitution affiché du fond qu'ils gérent; évidemment, ils peuvent "sur" ou "sous" performer par rapport à l'indice de référence de leur fond.

 

Exemple : un fond est calqué sur un panier de valeurs européennes (ref l'eurostox50), dans ce cas le gérant devra posséder dans son fond les valeurs s'y référant; bien sûr, il dispose d'une marge de manoeuvre pour se couvrir s'il pense que le marché va se dégrader, ce qui dans ce cas précis lui permettra par rapport à la concurrence d'afficher une surperformance s'il a raison; cependant, il ne pourra jamais faire comme un particulier libre comme vous ou moi par exemple, à savoir décider un moment d'arbitrer tout en fond euro pour se protéger en attente d'une chute, car dans ce cas, il ne serait plus en ligne avec les objectifs du fond.

 

Dans le même registre, un fond axé sur l'or et la matières premières ne peut qu'être investi dans ces produits, si ces supports traverse une longue crise comme on vient de le vivre, le fond sera en négatif.

 

Je pense que chacun a un style et profil d'investisseur; nous sommes tous différents et heureusement Smiley très heureux, car sinon il n'y aurait pas de gagnants (car pour cela il faut des perdants --> principe du vase communiquant).

 

Cependant, cela dépend aussi de l'horizon de placement de chacun ; un acheteur peut avoir tord sur l'année N et raison sur l'année N+3 ; l'idéal c'est d'avoir toujours raison à chaque seconde de trade, mais ça c'est bien sur en rêve Smiley clignant de l'œil

 

Bonne journée à vous Tropcher et heureux d'avoir pu échanger.

 

Alain

Contributeur fréquent

TENDANCE du marché

Cher Trop cher, si cela vous interesse, je peux en Bal privé (pour ne pas faire de pub aux ouvrages), vous indiquer quelques titres d'ouvrages interressants sur l'analyse technique et psychologique des marchés.

 

Même si vous ne souhaitez jamais faire de trading de votre vie, cela peut être fort interessant juste sur un aspect culturel

 

Vous ne regarderez plus les marchés de la même manière après avoir lu ces ouvrages.

Contributeur d'honneur

Re : TENDANCE du marché

Merci de votre proposition, vous pouvez m'envoyer quelque titres d'ouvrages en message privé, mais je ne pense pas que j'aurais le temps ni l'envie de les lire et encore moins de les appliquer, cela me donnerait juste des regrets de ne pas m'y être intéressé plus tôt.

 

J'observe les performances des 18 fonds ingdirect un peu comme on regarde une course de chevaux, pour essayer de voir chaque semaine le cheval  qui va le plus vite et miser sur lui tant qu'il tient la cadence.

 

Le "hic" étant que le classement change facilement d'une semaine à l'autre, un peu "dans le désordre",  le problème de la bourse étant d'essayer de détecter l'ordre qui se cache derrière le désordre 

 

Highlighted
Contributeur d'honneur

Re : TENDANCE du marché

J'ai écouté ce matin, sur radio bfmbusiness, une intervention de Didier Saint Georges (gérant chez Carmignac) sur la situation économique (8h30 good morning business émission de Stéphane Soumier) qui devrait être disponible en podcast dès demain sur ce lien :

 

h ttp://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/podcast/good-morning-business/

 

L'interview ne dure que dix minutes, mais déjà au bout de 5 minutes on est convaincu de mettre toutes ses économies dans le fonds Carmignac !Smiley heureux

 

Les analyses qu'il présente sont tout de même très convaincantes et ses conseils paraissent des plus judicieux.

 

(Attention aux statistiques chinoises qui font la pluie et le beau temps : "on peut toujours faire dire ce que l'on veut aux statistiques !").

 

"On s'oriente vers une croissance faible pendant longtemps puisque l'injection des liquidités par les banques centrales (depuis 2009) est au bout du chemin et n'a plus d'effet."

 

etc... etc...

Contributeur d'honneur

Re : TENDANCE du marché

J'ai écouté une intervention de Didier Saint Georges (gérant chez Carmignac) sur la situation économique (8h30 good morning business émission de Stéphane Soumier) qui devrait être disponible en podcast dès demain sur ce lien :

 

h t t p://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/podcast/good-morning-business/

 

L'interview ne dure que dix minutes, mais déjà au bout de 5 minutes on est convaincu de mettre toutes ses économies dans le fonds Carmignac !Smiley heureux

 

Les analyses qu'il présente sont tout de même très convaincantes et ses conseils paraissent des plus judicieux.

 

(Attention aux statistiques chinoises qui font la pluie et le beau temps : "on peut toujours faire dire ce que l'on veut aux statistiques !").

Contributeur fréquent

TENDANCE du marché

Bonjour,

 

LOL !!! Femme très heureuse les gérants sont meilleurs vendeurs que gestionnaires de fonds boursiers.

 

Concernant le marché du CAC40 nous avons eu un sommet récent sur 4607, depuis, le marché hésite et consolide légérement.

 

Nous avons une formation en rising wedge et semble t'il nous sommes proche du dernier 1/4 du triangle ascendant.

 

Ce triangle constituant le dernier rebond trouve 3 points d'impact sur la résistance oblique à 4400 - 4500 - 4600 et 2 points sur le support oblique ascendant à 3900 - 4250 ; il manque un 3 éme impact sur le SOB qui se situe à 4400.

 

Ensuite le scénario est simple : soit on casse par le bas les 4400 (dernier rempart) et alors là, c'est trés vite 1000 points de baisse ou alors on invalide et on repart sur un haut pour tenter de passer la résistance oblique sur 4680, qui dans ce cas projetrait le CAC40 vers 5500 et +.

 

Les repéres techniques : Stochastiques en surchauffe - MACD proche d'un croisement baissier - RSI neutre en daily.

 

Les bonnes questions à se poser du point de vu fondamental : l'économie Française et mondiale est en reprise et le marché anticipe ou alors y a t'il des bombes à retardement cachées sous les tapis (style hausse des taux mais déja anticipé, intérêts négatifs, deflation, ressurgence de la dette grec, marché US trés chers , rechute des matières premières, pétrole en tête , GREXIT , crise pays émergent CF vénézuela , problèmes au moyen orient ...)

 

A chacun de voir, pour ma part, c'est tout vu, mais je suis prêt à m'adapter.

 

Bonne journée à tous

 

 

Contributeur d'honneur

Re : TENDANCE du marché

D'après le gérant de Carmignac on est en croissance lente et durable ... Mais il y a des bombes à retardement dans les statistiques chinoises Smiley heureux

Meilleurs auteurs de solution

Une claire

Ici, pas de blabla ni de frais cachés, mais de l’aide et des conseils quand vous le souhaitez.

Simple et performante

Nous pensons qu’une banque en ligne doit être performante avec des produits simples à gérer.

Accessible et pratique au quotidien

Tout est pensé pour vous faciliter la vie : grâce à notre appli et à votre espace client, vous êtes complètement autonomes 7j/7. Et en cas de besoin, nos conseillers sont à vos côtés.

Adaptée à votre rythme

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 8h à 18h (cout d’un appel local).