En consultant notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour rendre votre visite plus agréable, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt, vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux, et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

A savoir
Restez informer de l'actualité d'ING Direct
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Erdna
Nouveau Contributeur

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

@cantala - Bien joué... super retour, très instructif.

 

@Greg4546 - Ce qui limite drastiquement l'accès à ces cartes.

C'est bien vrai, ça !

 

RJVB
Contributeur

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Cantala:

> fait un virement d'ING à Bourso pour avoir mon encours de 3000 €, et commander ma carte ULTIM à débit différé

 

300€, non?!

jp19
Contributeur fréquent

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

@RJVB 

Pour obtenir le droit au débit différé pour la carte bancaire Ultim, il faut, soit avoir des revenus supérieurs à 1.500 euros nets, soit détenir au minimum 3.000 euros d'encours chez Boursorama

RJVB
Contributeur

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Ah, d'accord, Ultim différé. Moi je n'attends qu'un débit immédiat :)

Bubulle
Nouveau Contributeur

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

article sur moneyvox

Clients ING, quelle est la meilleure banque en ligne pour vous ?

  • Par  Vincent Mignot publié le 27 janvier 2022

Les clients français d'ING sont face à un dilemme : changer de banque tout de suite ou attendre la fermeture de leur banque. Si vous optez pour la première solution, voici les banques en ligne dont les offres se rapprochent de celle de l'enseigne au lion.

ING est votre banque principale, celle que vous utilisez au quotidien ? Depuis que la banque en ligne d'origine néerlandaise a annoncé son intention de quitter le marché français, vous êtes certainement partagé : faut-il la quitter tout de suite ou attendre d'en savoir un peu plus sur les modalités de son départ ? Attendre est une option. Le retrait d'ING va prendre de longs mois, sans doute plus d'un an et en attendant, les produits et services proposés sont pleinement opérationnels.

Etre client d'une banque en sursis n'a toutefois rien d'agréable. Si vous avez fait le choix de partir sans attendre et que vous cherchez une remplaçante à ING, voici quelques éléments pour éclairer votre choix.

Boursorama et Fortuneo, les alternatives les plus complètes

Si vous avez choisi de faire d'ING votre banque principale, c'est sans doute parce que vous êtes sensible au prix payé pour vos services bancaires. Dans ce cas, vous n'avez pas vraiment le choix : pour rester dans la même gamme de prix, il vous faut regarder du côté des banques en ligne.

ING se trouve actuellement à la 3e place de notre plamarès des banques les moins chères sur des profils de consommation classique et premium, avec des factures annuelles, respectivement, de 10 euros et 6 euros. Seules deux marques rivalisent réellement avec ce niveau de prix : Boursormama Bnaque et Fortuneo. Elles ont aussi l'avantage de posséder un catalogue couvrant l'ensemble des produits proposés par ING, voire un peu plus.

Outre un catalogue un peu plus complet, avec notamment la présence du Plan Epargne Logement (PEL) et du Plan d'épargne retraite (PER) côté épargne, Boursorama Banque présente un autre intérêt pour les clients ING : les deux marques partagent le même assureur vie, Generali, ce qui pourrait faciliter le transfert des contrats.

L'embarras du choix

Les autres marques françaises de banque en ligne paraissent moins intéressantes pour les clients d'ING cherchant à trouver l'alternative la plus pertinente. Soit parce que leurs politiques tarifaires sont moins compétitives (Monabanq, Hello bank !), soit parce que leurs catalogues de produits sont moins fournis (BforBank, Orange Bank).

Si vous n'êtes pas à quelques dizaines d'euros près, BforBank dispose toutefois d'une offre très comparable à celle d'ING. Hello bank ! également, voire un peu plus : la banque mobile de BNP Paribas a en effet le catalogue le plus complet en matière d'épargne et est notamment la seule à proposer le Livret d'épargne populaire. Monabanq, enfin, ne propose pas de carte bancaire gratuite, mais dispose de formules de compte très complètes à moindre coût par rapport aux offres traditionnelles. Vous avez donc l'embarras du choix.

Bubulle
Nouveau Contributeur

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

et je remets l'article de BFM business qui est le plus instructif à ce jour

 

article du 26/1/22 sur BFM business

 

La banque en ligne en phase de cession a enfin livré quelques détails sur le sort qui sera réservé aux clients et aux produits qu’ils détiennent.
 

Les actuels clients d'ING France en savent un peu plus sur leur sort. Rappelons qu'après plus de 20 ans de présence en France, le néerlandais ING a annoncé son intention de fermer sa banque de détail dans le pays.

Si les activités sont maintenues jusqu'à ce que la vente soit effective, quelles seront ensuite les options pour le million de clients de la banque en ligne?

En fait, les clients actuels d'ING France devront faire des choix quand le rachat sera effectif. Ils pourront rester client du nouvel opérateur ou décider de le quitter.

Sur cette question, la direction d'ING France a tenu une rencontre informelle avec l'association France Conso Banque qui défend les intérêts des clients français.

"Si tout n’a pas été réglé, au moins, on en sait un peu plus sur le processus global de cession de l’enseigne ING France et des progrès accomplis au regard des demandes formulées par des consommateurs qui restent inquiets et sur la défensive", explique Michel Guillaud, président de l'association.

Concrètement, voici produit par produit, les options pour les clients de la banque en ligne.

• Comptes courants

ING a tenu à rappeler que, compte tenu des modalités de cession envisagées pour son activité France, il y aurait "nécessairement, pour des raisons techniques", clôture de l’ensemble des comptes de la clientèle et non pas simplement une fraction.

Les comptes seront donc fermés par ING, le repreneur offrira ensuite le choix aux clients actuels: reprendre le compte courant en question ou acter un transfert avec un établissement tiers. La procédure sera donc bien différente de celle d'HSBC France dont la cession a eu lieu l'an passé.

"Alors que pour les clients d’HSBC, la cession s’est faite en douceur avec comme seuls changements perceptibles l’enseigne des agences (avec retour des panonceaux CCF) et le logo sur les chéquiers, rien de comparable avec la cession de la banque ING France qui implique à la fois de changer de RIB et, apparemment, de clôturer les comptes concernés. Deux stratégies diamétralement opposées aux effets radicalement différents" souligne l'association.

Et de poursuivre: "En tout état de cause, dans le cas présent, la clôture des comptes aura un coût pour le consommateur sans compter le temps qu’il lui faudra consacrer à un problème dont il n’est pas à l’origine. Y aura-t-il indemnisation pour compenser ces différents désagréments?" Sur ce point ING France s'est engagé à donner une réponse.

• Assurances

ING a rappelé qu’elle n’était pas propriétaire des contrats d’assurance commercialisés pour le compte de l’assureur Générali.

"Donc, et contrairement à ce qui a pu être dit ça ou là, aucune clôture ne pourra affecter ces contrats. Il a été demandé de flécher les banques susceptibles de gérer les contrats Générali afin d’assurer leur migration dans les meilleures conditions possibles", explique France Conso Banque.

Qui ajoute: "le mieux est de ne rien faire et d’attendre le fléchage promis par la banque et dont pourrait également s’emparer l’assureur même si cela semble problématique au plan juridique (les contrats appartiennent à l’assureur mais les clients appartiennent à la banque !)".

• Emprunts

A ce jour, il n’est pas prévu de cession du portefeuille de crédits. Ceux-ci devraient rester gérés directement par une des filiales France de la banque. "Il resterait cependant à faciliter, au plan technique, le remboursement de ces prêts qui, par définition, pourrait ne plus passer par un compte détenu chez ING mais dans une banque tierce. On attend des précisions sur ce point" souligne l'association.

• Comptes titres/PEA

Ces produits financiers sont transférables mais les banques appliquent des frais et les conditions de fonctionnement peuvent différer d’un établissement à l’autre.

ING France s’est engagée à ne pas facturer les frais de transfert relatifs à ces produits.

Les titulaires de ces comptes "ont peut-être intérêt à ne pas trop attendre et à transférer leurs comptes respectifs dans des établissements de leurs choix" conseille l'association.

• Livret A et assimilés

Les placements dits "réglementés", comme le Livret A, le LDD (Livret de Développement Durable) ou le Livret d'épargne populaire ne sont pas transférables d'un établissement à l'autre. Il faut d'abord les fermer puis demander leur ouverture dans votre nouvelle banque afin d'y transférer vos avoirs.

"Il a été attiré l’attention de la banque sur le risque de perte potentiel de 2 quinzaines d’intérêts sur ces produits compte tenu de leur non transférabilité. Un problème auquel la banque s’est engagée à réfléchir et à revenir vers nous", explique France Conso Banque.

Pas de panique!

Au-delà de ces désagréments, l'association souligne "qu'il n’y a pas lieu de paniquer car rappelons que si des inconvénients nés d’une situation assez inédite sont bien réels et peuvent avoir un coût pour le consommateur, ses avoirs ne risquent absolument rien".

Car si ING ferme sa banque de détail en France, il ne s'agit pas d'une faillite ou d'une liquidation. Et même si c'était le cas, les clients français sont protégés par le fonds de garantie des dépôts et de résolution à hauteur de 100.000 euros puisque ING est une banque en bonne et due forme, disposant d'un agrément.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business
Profil anonyme
Non applicable

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Ce qui m'a gené dans ces articles c'est le fait qu'il y ait fermeture du compte ing puis réouverture ailleurs avec changement de RIB. Donc quitte à devoir le fermer et le rouvrir ailleurs, autant le faire soi-même en gagnant au passage une prime (très content de Fortuneo au passage). 

 

Momo38230
Visiteur occasionnel

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Salut à tous,

J'ai devancé les propositions d'ing sur notre avenir en souscrivant à boursorama avec en prime 130€. Attention cette offre n'est valable que ce week-end.

 

pinpin66
Visiteur fréquent

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Bonjour à tous,  j ai un compte courant, livret et assurance vie depuis plus de 10 ans chez ING et cela m'allait trés bien. J'ai une question concernant l ouverture d'un compte chez Bourso. J'ai déjà un PEA chez Bourso. Est ce que l'un d'entre vous a pu ouvrir un compte bancaire et profiter de l'offre de 130 euros chez Bourso, en ayant déjà un PEA chez eux? On me dit que je suis déja client et si j'essaye connecté sur le site bourso, la prime n'est pas proposée.

D'avance merci pour vos réponses

Momo38230
Visiteur occasionnel

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Oui, jsuis totalement d'accord avec toi. Il me semble que Boursorama sont numéro 1

AdelTeiki
Nouveau Contributeur

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

@hautacam : j'ai un compte chez BforBank et je trouve que la réputation médiocre de cette banque n'est pas méritée.

 

BfB est aussi accessible que les autres en termes de revenu ; sa Visa Premier (gratuite sous conditions d'utilisation, comme ailleurs) n'est pas à autorisation systématique comme l'Ultim de Boursorama (c'est dommage qu'il y ait encore une commission sur les dépôts/paiements hors zone euro, mais ça se règlera peut-être un de ces jours...) ; il n'y a pas de plafond de virement pénalisant comme chez Fortuneo ; les dépôts de chèques s'y font par courrier libre réponse (et non à affranchir comme chez Fortu/Bourso) ; c'est la seule banque en ligne qui propose régulièrement un taux promo sur le livret bancaire (même si ça n'est pas toujours suffisant pour justifier un aller-retour depuis le LA/LDD, j'apprécie cette fidélisation de la clientèle) ; leur offre bourse a très bonne réputation (avec notamment les tarifs les plus économiques parmi les banques en ligne pour certaines "tranches" de montants d'opérations).

 

Pour tout dire, ça fait un bon moment que je me dis qu'à la fin de mon crédit immo chez ING, je ferai peut-être de BfB ma banque principale... Le projet risque donc de prendre de l'avance. :)

 

Pour ce qui est de la disponibilité de leur service client, il faut être honnête : c'était clairement un point noir en 2018, à l'époque où j'y ai ouvert un compte, et ça a dû participer à cette réputation moyenne (avec également leur positionnement d'origine, qui était plutôt "premium"). Par contre, je trouve que ces deux points négatifs ne sont plus d'actualité. Concernant le service client, j'ai rarement plus de 2/3 minutes d'attente pour avoir une réponse sur le t'chat en ligne et je n'ai donc même pas eu besoin de les appeler depuis des années. Malgré tout, comme chez toutes les banques en ligne, c'est vrai qu'il vaut mieux être autonome dans la mesure du possible...

 

Aujourd'hui, je pense vraiment que ce qui joue contre BfB et les autres banques qui n'en proposent pas, c'est l'agressivité de Bourso/Fortu sur les primes de bienvenue/parrainage (au passage, si les requins qui tournent ici depuis quelques jours pouvaient se calmer avec leurs propositions, ça rendrait la lecture de ce fil un peu moins malaisante - il y a une raison pour laquelle ces messages sont interdits sur tout forum digne de ce nom).
Ca vaut aussi pour les affiliations que peuvent avoir certains sites d'actu financière avec certains établissements : comme par hasard, l'article de MoneyVox posté un peu plus haut me semble assez biaisé en faveur de Bourso et Fortu (alors que les services proposés par les concurrents sont aussi complets en général)...

Profil anonyme
Non applicable

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Personnellement j'avais écarté  Boursorama car ils proposent uniquement une carte VISA alors que je préférais garder une MASTERCARD comme à ING puisque ça me convenait bien, ce que propose Fortuneo. Et la prime est aussi de 130€ chez Fortuneo, pas seulement limitée à ce week-end d'ailleurs, avec un code parrain comme 13137881

 

Momo38230
Visiteur occasionnel

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Malheureusement, il me semble que l'offre 130€ n'est valable que pour les nouveaux clients. Mais tu peux les appeler ou demander qu'ils te rappellent immédiatement pour être sûr.

Momo38230
Visiteur occasionnel

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Quelles sont les différences entre visa et Mastercard ?

En tout cas j'ai jamais pu utiliser ma carte ing avec Samsung pay.

Bubulle
Nouveau Contributeur

Re: Mise à jour - Revue stratégique de la banque en ligne

Comme dit l'article de moneyvox, il y a l'embarras du choix.
A chacun d'étudier les offres de chaque banque et de choisir celle qui lui convient le mieux.